Science

20 novembre 2019 13:16; Act: 20.11.2019 14:29 Print

L'humanité a une chance sur 87 000 de disparaître

Des chercheurs de l'Université d'Oxford ont calculé la probabilité d'extinction naturelle de l'espèce humaine, dans l'année en cours.

Sur ce sujet
Une faute?

Quelle est la probabilité que l'humanité disparaisse dans l'année en cours? C'est à cette question que des scientifiques de l'Université d'Oxford, en Grande-Bretagne, ont tenté très sérieusement de répondre. Ils ont même publié le fruit de leurs recherches dans le journal «Scientific Reports», publié par le prestigieux groupe «Nature». Verdict: l'Homme a entre 1 chance sur 14 000 et 1 chance sur 87 000 de ne plus être sur Terre prochainement.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont établi la fréquence des cataclysmes naturels possibles, comme le réveil d'un supervolcan ou la collision avec un astéroïde géant, et recoupé leurs probabilités avec les taux d'extinction connus des mammifères. En revanche, ils n'ont pas pris en compte les menaces provoquées par l'homme, telle une guerre nucléaire.

«Sans tenir compte de l'arme nucléaire et du changement climatique»

Par comparaison, nous avons 10 fois plus de chance de mourir dans une catastrophe naturelle que de sortir avec un top model (1 chance sur 880 000) ou d'être frappés par la foudre (1 chance sur 700 000). Enfin, nous avons 130 fois plus de chance de périr dans un cataclysme que d'être attaqué par un requin (1 chance sur 11,5 millions)

Bref: pas de quoi (trop) trembler. Mais les chercheurs douchent cet optimisme: «Notre observation de 200 000 ans de survie exclut les sources modernes d'extinction bien plus probables, telles que les armes nucléaires ou les changements climatiques anthropiques», concluent les auteurs.

(L'essentiel/cht)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • God is Great le 20.11.2019 15:46 Report dénoncer ce commentaire

    1 chance sur 87000 de ne pas disparaitre je dirais.. l'humanité disparaitra quand le prochain super-volcan se réveillera ou quand le prochain géocroiseur de taille nous tombera sur la tête ou par la faute directe des hommes. Nous n'avons vécu que quelques instants de l'histoire de l'univers et très bientôt, dans 100, 1000, 10.000 ans..donc pratiquement demain nous ne serons plus la

  • Merci le 20.11.2019 13:45 Report dénoncer ce commentaire

    Information très pertinente

  • Jeff le 20.11.2019 15:42 Report dénoncer ce commentaire

    la probabalité d'extinction est grandement supérieure à celle de gagner au loto ou, plus proche de nous, de sortir avec un top model

Les derniers commentaires

  • Frank le 21.11.2019 17:08 Report dénoncer ce commentaire

    je pense que ce serai une bonne chose pour la planet

  • Tous ensembles ! le 21.11.2019 13:28 Report dénoncer ce commentaire

    Ne loupons pas cette belle opportunité qui s'offre à la planète !

  • F.T. le 21.11.2019 12:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les chercheurs qui cherchent c'est bien. Mais des chercheurs qui trouvent cest mieux

  • duvaro le 21.11.2019 12:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas besoin de cataclysme, l'homme s'occupera lui-même de se faire disparaître.

  • rose le 21.11.2019 12:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La mort n est qu une illusion c est la Conscience qui crée la matière