Étude scientifique

24 octobre 2017 10:59; Act: 24.10.2017 17:40 Print

L'instinct maternel se lit dans le cerveau

Les pleurs des bébés activent des régions spécifiques, liées aux mouvements et à la parole, du cerveau de leur mère, relève lundi une vaste étude.

storybild

La nuit, les hommes entendent moins les cris des bébés. Les femmes sont plus enclines à se lever pour aller les réconforter. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Selon cette étude menée dans onze pays et publiée dans les Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS), une mère entendant son enfant pleurer aura tendance à toujours avoir le même comportement: le prendre dans les bras et lui parler pour le rassurer. Comprendre ces réactions et les activités correspondantes dans le cerveau des femmes pourrait aider à identifier les risques de maltraitance encourus par les enfants, selon les chercheurs des Instituts nationaux américains de la santé (NIH) à l'origine de cette étude.

Ces derniers ont étudié le comportement maternel et le cerveau - via des imageries par résonance magnétique (IRM) - d'un groupe de 684 femmes récemment devenues mères pour la première fois en Argentine, Belgique, Brésil, Cameroun, France, Israël, Italie, Japon, Kenya, Corée du Sud et États-Unis. Les interactions que celles-ci ont eu avec leur bébé de cinq mois ont été observées et enregistrées, afin de voir si elles répondaient aux pleurs de leur enfant en montrant de l'affection, en le distrayant, le nourrissant, lui changeant la couche, le prenant dans les bras ou en lui parlant.

Réactions différentes entre hommes et femmes

En analysant des IRM d'autres groupes de femmes, ces chercheurs ont constaté en outre que les jeunes mères et celles qui avaient eu plusieurs enfants activaient des régions similaires de leur cerveau lorsque leur bébé pleurait. L'étude constate que ces pleurs activent chez la plupart des femmes une région cérébrale liée à l'intention de se déplacer et de parler, ainsi que des zones frontales du cerveau impliquées dans le langage et la capacité de parler et d'interpréter des sons.

«Ces résultats laissent penser que les réponses des mères aux pleurs de leur bébé sont bien programmées dans le cerveau et communes à l'ensemble des cultures», concluent les auteurs de l'étude. Celle-ci complète d'autres travaux montrant que le cerveau des femmes et celui des hommes répondent différemment aux pleurs d'un bébé, précise l'étude. Ainsi la nuit, les hommes semblent moins entendre les cris des bébés que les femmes plus enclines à se lever pour aller les réconforter.

Même si les rôles parentaux ont évolué ces dernières décennies, ce sont toujours et le plus souvent les mères qui prennent en charge la plupart des tâches domestiques au quotidien et surtout celles liées aux tout-petits, selon d'autres études.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Phoenix le 24.10.2017 12:02 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis papa de 2 enfants et je me suis toujours levé la nuit au moindre pleure. Ma femme elle, continuait de dormir bien qu'elle ait le même amour inconditionnel pour nos enfants. Un papa aimant et investit a le même "instinct maternel" qu'une mère. N'en déplaise aux femme qui vont me mettre des pouces en bas !

  • Ah les enfants le 24.10.2017 15:48 Report dénoncer ce commentaire

    Avant d'avoir ma fille, je ne ressentais rien de spécial envers les bébés... et puis elle est née et tout à changé, pour mon plus grand bonheur. Pour moi, l'instinct maternel se développe en même temps que la grossesse

  • habituée le 24.10.2017 20:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vraiment super, c est bcp trop rare

Les derniers commentaires

  • lea le 31.10.2017 07:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Felicitations a tous ses papas investit c est super de toutes façon un bébé se fait a deux

  • Le Franc le 25.10.2017 08:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tient la nature ferait elle de la discrimination homme/femme ?

  • 57 le 24.10.2017 21:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour le moi il n'y a pas d'instinct maternelle, on ne naît pas mère on le devient

  • habituée le 24.10.2017 20:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vraiment super, c est bcp trop rare

  • Ah les enfants le 24.10.2017 15:48 Report dénoncer ce commentaire

    Avant d'avoir ma fille, je ne ressentais rien de spécial envers les bébés... et puis elle est née et tout à changé, pour mon plus grand bonheur. Pour moi, l'instinct maternel se développe en même temps que la grossesse