Cancer du sein

02 janvier 2020 11:21; Act: 02.01.2020 13:13 Print

L'intelligence artificielle serait efficace

Selon une étude parue dans le prestigieux Nature, l'IA identifie les tumeurs aussi bien que les radiologues les plus expérimentés.

storybild

Une femme sur huit dans le monde est touchée par le cancer du sein. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'intelligence artificielle (IA) pourrait aider à la détection précoce du cancer du sein. Selon une étude américano-britannique, l'IA identifie les tumeurs avec un degré de précision similaire à celui des radiologues les plus expérimentés. Voire mieux.

L'étude réalisée avec l'IA de Google «DeepMind» a été publiée dans la revue scientifique Nature. Dans le détail, l'outil a permis de déceler 5,7% de faux positifs supplémentaires dans le groupe basé aux États-Unis et 1,2 % dans le groupe basé au Royaume-Uni. De même, il a permis de diagnostiquer 9,4% de faux négatifs, soit des tests dont les résultats sont classés à tort comme normaux, en plus dans le groupe américain et 2,7 % dans le groupe britannique.

Une femme sur huit dans le monde est touchée par le cancer du sein. Cette maladie est considérée comme la première cause de décès chez les femmes de 40 à 50 ans. On estime que 627 000 femmes dans le monde y ont succombé en 2018 et qu'environ un million de nouveaux cas ont été diagnostiqués.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bonsens le 04.01.2020 06:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça n’a rien à voir avec la compétence ou non des médecins, l’intelligence artificielle est plus performante dans le domaine du repérage des lésions donc du diagnostic c’est tout. Le traitement est du domaine de la biochimie.

  • Acp le 12.01.2020 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel est le problème d’avoir des médecins étrangers ?

  • Netgar le 03.01.2020 10:54 Report dénoncer ce commentaire

    Quel monde !!! Pour le diagnostic, les outils sont performants les uns des autres, mais pour le traitement, rien, toujours la chimio avec ses effets néfastes pour le patient. J’aurais bien aimé lire que l’intelligence artificielle avait permis de soigner le cancer.

Les derniers commentaires

  • Acp le 12.01.2020 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel est le problème d’avoir des médecins étrangers ?

  • bonsens le 04.01.2020 06:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça n’a rien à voir avec la compétence ou non des médecins, l’intelligence artificielle est plus performante dans le domaine du repérage des lésions donc du diagnostic c’est tout. Le traitement est du domaine de la biochimie.

  • Natascha Muller le 03.01.2020 11:27 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une trés bonne nouvelle pour le Luxembourg: cela pourra peut-être un peu compenser le manque de professionnels de santé compétents. Qui sait grâce à la technologie on pourrait espérer s'affranchir un jour des médecins étrangers.

  • Netgar le 03.01.2020 10:54 Report dénoncer ce commentaire

    Quel monde !!! Pour le diagnostic, les outils sont performants les uns des autres, mais pour le traitement, rien, toujours la chimio avec ses effets néfastes pour le patient. J’aurais bien aimé lire que l’intelligence artificielle avait permis de soigner le cancer.