Défi à Dublin

23 mai 2019 08:20; Act: 23.05.2019 10:10 Print

L'Irlande inaugure un premier pub sans alcool

Dans un pays où la consommation d'alcool est importante, un établissement fait le pari de ne proposer que des boissons non alcoolisées. Un véritable défi.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Un pub sans alcool en Irlande... impensable? C'est pourtant le défi que s'est lancé le Virgin Mary, avec l'espoir d'accompagner un changement culturel dans ce pays comptant parmi les plus gros consommateurs d'alcool au monde. Le Virgin Mary («La Vierge Marie») a ouvert début mai et s'est rapidement fait un nom à Dublin, une performance notable dans une ville où les pubs traditionnels et la bière règnent en maître sur la vie nocturne.

«La consommation d'alcool est enracinée dans la société» irlandaise, souligne Vaughan Yates, 51 ans, cofondateur du Virgin Mary. «Mais les Irlandais sont des gens très progressistes, ouverts d'esprit». Et il y a «un véritable changement culturel dans le monde par rapport à l'alcool», dit M. Yates, persuadé que son pub se trouve à l'avant-garde de la transformation. Surfant sur la vague du culte du bien-être véhiculé par certains réseaux sociaux, ce pub d'un nouveau genre propose des consommations calibrées pour être partagées sur Internet, avec garnitures florales et verrerie fine, offrant aux consommateurs la possibilité de se vanter d'avoir pu festoyer sans gueule de bois.

«Culture destructrice»

Dublin vient d'accueillir un festival tourné vers la santé et le bien-vivre avec professeurs de yoga et nutritionnistes dispensant leurs bons conseils, tandis que les cafés de la capitale irlandaise se sont mis à proposer des produits alternatifs au lait de vache réputé mauvais pour la santé. Le Dr Sheila Gilheany qui dirige Alcohol Action Ireland, association de lutte contre les méfaits des boissons alcoolisées, salue l'idée d'un pub sans alcool: «Nous sommes favorables à ce que les gens trouvent d'autres alternatives» que la consommation d'alcool.

L'Irlande est classée 2e sur 194 pays en termes de «binge drinking», ou alcoolisation ponctuelle importante, selon une étude réalisée en 2014 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Face aux risques pour la santé, le Parlement irlandais a adopté en octobre une loi rendant obligatoire l'apposition de mises en garde sur les étiquettes de spiritueux. Objectif: changer ce que le ministre irlandais de la Santé Simon Harris a qualifié de «culture destructrice».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • patience le 24.05.2019 08:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alcool remplacé par le sucre, les énergisants... est ce mieux ?! Ce qui fonctionne c’est de ne pas exagérer et prendre ses responsabilités.

Les derniers commentaires

  • patience le 24.05.2019 08:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alcool remplacé par le sucre, les énergisants... est ce mieux ?! Ce qui fonctionne c’est de ne pas exagérer et prendre ses responsabilités.