Au Mexique

20 avril 2018 07:58; Act: 20.04.2018 10:21 Print

La Barbie «Frida Kahlo» interdite à la vente

Un juge mexicain a interdit au groupe américain Mattel de commercialiser au Mexique une poupée Barbie à l'effigie de la peintre Frida Kahlo.

storybild

En mars, Mattel avait dévoilé une série de poupées à l'effigie de personnalités, baptisée «Inspiring Women» (femmes inspirantes), parmi lesquelles figure Frida Kahlo.

Sur ce sujet
Une faute?

La justice a donné raison à la famille de l'artiste. Cette décision s'applique immédiatement, mais Mattel peut faire appel, a indiqué l'avocat, Me Pablo Sangri. La famille de Frida Kahlo espère désormais pouvoir engager une procédure juridique aux États-Unis afin d'obtenir que la poupée soit également interdite dans ce pays, a-t-il précisé. Le juge a ordonné à Mattel et ses distributeurs qu'ils «s'abstiennent de tout acte tendant à utiliser la marque, l'image ou l’œuvre de Frida Kahlo».

En mars, le fabricant américain de jouets avait dévoilé une série de poupées à l'effigie de personnalités, baptisée «Inspiring Women» (femmes inspirantes), parmi lesquelles figure Frida Kahlo. L'épouse du grand muraliste mexicain Diego Rivera - et un temps la maîtresse du révolutionnaire russe exilé Léon Trotsky -, Frida Kahlo, est considérée comme l'une des plus grandes peintres du XXe siècle pour ses émouvants autoportraits, dans lesquels elle exprimait à la fois sa douleur physique et son isolement.

Visage déjà décliné des dizaines de fois

Mais la famille de l'artiste mexicaine a contesté à la société californienne le droit de commercialiser cette poupée. «Je suis ravie, car je crois que justice a été rendue: c'est nous la famille Kahlo qui détenons les droits pour toutes ces choses», a dit Mara Romeo, la petite-nièce de l'artiste. De son côté Mattel estime être détenteur des droits, car le fabricants de jouets dit avoir «travaillé en étroite collaboration avec Frida Kahlo Corporation», basée à Miami, et «qui détient tous les droits liés au nom et à l'identité de Frida Kahlo».

Cette société basée en Floride a bien été fondée par la famille de l'artiste, reconnaît l'avocat de Mme Romeo, mais en association avec la société Casablanca Distributors, qui selon lui n'a pas respecté le contrat en omettant d'informer les proches de l'usage fait de l'image de l'artiste. Le visage de Frida Kahlo - et son fameux monosourcil - a été décliné à travers des dizaines d'objets au cours des dernières années: chaussures, carnets, sacs, parfum ou tequila.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • plastic is not fantastic le 20.04.2018 09:34 Report dénoncer ce commentaire

    les plasticbarbies ont toutes l'air maigre, osseux et malade et donne une fausse image de la femme qui est ronde par sa nature pour donner naissance aux enfants et a besoins de ses forces et muscles! ... pourquoi on lui donne toujours l'air d'un personnage en bâtons, squelettée, sans muscles ce qui donne une fausse impression de soi aux enfants, leur donne une fausse vue de leur corps et les rend insatisfait de leur corps si les os ne sortent pas de partout ...

Les derniers commentaires

  • plastic is not fantastic le 20.04.2018 09:34 Report dénoncer ce commentaire

    les plasticbarbies ont toutes l'air maigre, osseux et malade et donne une fausse image de la femme qui est ronde par sa nature pour donner naissance aux enfants et a besoins de ses forces et muscles! ... pourquoi on lui donne toujours l'air d'un personnage en bâtons, squelettée, sans muscles ce qui donne une fausse impression de soi aux enfants, leur donne une fausse vue de leur corps et les rend insatisfait de leur corps si les os ne sortent pas de partout ...