Bande dessinée

15 juillet 2015 09:00; Act: 15.07.2015 09:06 Print

La Brigade Juive, épisode méconnu de la 2de Guerre

Avec «La Brigade Juive», une trilogie, Marvano raconte le chaos ambiant à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Sur ce sujet

Après «Berlin» et «Grand Prix», la nouvelle trilogie de Marvano (Mark Van Oppen) s'intitule «La Brigade Juive». Entre récit historique, grande aventure et leçon de géopolitique, l'auteur retrace la destinée hors du commun d’une des unités les moins connues de l’armée britannique. «Cette brigade a été active de 1944 à 1946. Elle était constituée de combattants juifs de diverses nationalités pour procéder à l'élimination d'anciens nazis», dit Marvano, scénariste et dessinateur.

C'est en travaillant sur «Grand Prix» qu'il est tombé, par hasard, sur l'existence de cette brigade, dont il restitue l'action à travers les parcours contraires d'Ari et de Leslie. Si l'un souhaite emmener les siens jusqu'à une terre promise enfin accessible, le futur État d'Israël, l'autre poursuit avec obstination la traque des criminels de guerre. «Si les Alliés ont gagné la guerre, la paix a mis du temps à s'installer. La première année après la guerre a été confuse, dangereuse, triste. On pouvait encore mourir n'importe où. Et ce n'est pas ce que racontent les livres d'histoire», explique Marvano. Sans justice, sans contrôle social, sans rien ou presque, seules les armées assuraient une protection.

«Mais certaines étaient plus correctes que d'autres». Sans parler des nazis en fuite tentant de profiter du chaos ambiant pour fuir. C'est dans cette ambiance délétère, en juillet 1945, à Salzbourg, qu'Ari et Leslie tentent d'arrêter l'ancien dignitaire nazi Krause. «Regarder le passé avec les connaissances d'aujourd'hui, c'est s'empêcher de pouvoir le comprendre. Le mieux est que tout cela ne recommence jamais. Mais quand on voit le monde actuel, il y a de quoi être inquiet. Les choses sont toujours bien plus complexes que le camp des bons et celui des mauvais». Entremêlant des thèmes comme la vengeance, la justice et la quête d'identité, Marvano s'interroge sans relâche sur l'humanité. Après «Berlin» et «Grand Prix», sans oublier «La Guerre éternelle» et son prolongement «Libre à jamais», «La Brigade Juive» confirme son immense talent. Et sa capacité sans cesse renouvelée à nous interroger.

  • «La Brigade Juive T. 2/3 - TTG». Marvano. Dargaud.
  • (Denis Berche)