Vêtement d'hiver

12 décembre 2017 13:43; Act: 12.12.2017 17:04 Print

La grosse doudoune fait son retour en force

Longtemps relayée du côté has-been de la mode, la maxi doudoune s’invite désormais dans le vestiaire des filles cool. Voici nos conseils pour être stylé tout en restant au chaud.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Depuis ce week-end, on peut le dire: l’hiver est parmi nous. Entre le froid, la bise et la neige c’est bientôt plus gérable. Surtout pour celles et ceux qui détestent cette saison. Mais comme le fabuleux monde des tendances n’est jamais en reste d’idées, tous les frileux auront la solution. Cette année, on porte la doudoune surgonflée. Claudie Pierlot, Urban Outfitters ou encore Sacai, les grandes enseignes comme les plus petites suivent le mouvement.

Loin de ressembler à la veste de ski basique, la doudoune XXL est le must-have du moment. Longs, courts, colorés et matelassés, les modèles sont divers et variés. Voici, mesdames, quelques conseils pour s'y retrouver. Avant tout, il convient d’opter pour la bonne longueur. Il faut éviter un modèle trop long. Sinon, on aura l’impression de voir disparaître la personne sous le duvet. Pour magnifier ses formes, il faut choisir une doudoune courte et ajustée qui marquera la taille.

Pour être au top, on n'oublie pas de l’associer avec les bonnes pièces. L’idée étant de contrebalancer le volume de la veste avec des vêtements plus féminins et plus cintrés. Un slim, des talons et même une jupe feront parfaitement l’affaire. Et puis pour être fashionista jusqu’au bout, la doudoune est portée ouverte et légèrement basculée sur une épaule voire les deux, pour un effet décontracté mais travaillé. Bon pour le coup, il n'y a plus de garantie d'être protégé du froid à 100%.

(L'essentiel/Valentina San Martin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.