UFC-Que Choisir

22 février 2018 11:16; Act: 22.02.2018 11:56 Print

La liste noire des médicaments pour enfants

«Trop de médicaments pour enfants sont inutiles ou dangereux», avertit l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, dans le numéro de mars de son mensuel.

storybild

Les sirops contre la toux contenant de la codéine auxquels les enfants sont très sensibles, font partie des produits «à éviter». (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Le mensuel livre une liste des médicaments utiles ou à éviter, assortie de conseils sur la conduite à tenir détaillant les situations qui doivent amener à consulter, comme par exemple une toux avant trois mois surtout avec fièvre et difficultés à respirer ou manger. «En général, la toux, la fièvre, le rhume, etc., ne sont pas graves, et la plupart des médicaments en vente pour ces situations sont inutiles ou plus dangereux qu'utiles», dit le Dr Bruno Toussaint, directeur éditorial de la revue indépendante Prescrire à propos de ce «dossier bien utile».

«Il vaut mieux prendre quelques minutes pour en parler clairement avec le médecin et le pharmacien, pour savoir comment surveiller avec patience l'évolution des symptômes et savoir quoi faire sans médicament, au lieu de donner aux enfants l'habitude (nocive) de "médicamenter" la vie quotidienne», ajoute-t-il.

Efficacité pas prouvée

Les fluidifiants bronchiques (acétylcystéine, carbocistéine) type Mucomyst poudre, Fluimucil 2% enfant ou Bronchokod enfant, en vente libre, sont à éviter chez les moins deux ans, car ils peuvent aggraver l'encombrement des bronches des nourrissons qui n'ont pas les capacités de bien tousser, souligne le mensuel. Leur «efficacité n'étant pas prouvée, ils sont en fait à éviter chez tous les enfants», ajoute-t-il. Également «à éviter», en cas de rhume, les sprays antiseptiques qui «ne font pas mieux que les solutions à base d'eau salée mais peuvent provoquer irritations et allergies». Et «gardés trop longtemps, ils véhiculent des germes».

Les sprays décongestionnants - «jamais avant 15 ans» -, ces solutions nasales sur ordonnance, «ne devraient normalement plus être prescrites, surtout chez les petits». En revanche, dosettes de sérum physiologique et sprays (Prorhinel spray, Marimer...) sont utiles, en prenant des précautions avec ces derniers qui ont un gros embout.

Mieux vaut traiter la cause

Quant aux sirops contre la toux contenant de la codéine auxquels les enfants sont très sensibles, ils font partie des produits «à éviter». La toux, un réflexe naturel, est provoquée le plus souvent chez l'enfant par l'écoulement dans la gorge des sécrétions nasales causées par un rhume. Mais une toux aiguë peut avoir d'autres causes (asthme, allergies respiratoires, laryngite, bronchite...). Mieux vaut traiter la cause plutôt que de s'acharner à faire disparaître la toux, note le magazine.

Enfin, environ 30% des nourrissons de moins d'un an régurgitent, sans qu'il s'agisse systématiquement d'un reflux gastro-œsophagien (RGO) pathologique. Pourtant, le reflux du nourrisson, la plupart du temps bénin, fait encore l'objet d'une «surprescription», remarque le mensuel.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marco le 22.02.2018 16:08 Report dénoncer ce commentaire

    Les médicins donnes parfois n'importe quoi sans examiner bien pour diminuer la liste d'attend sur les urgences.

  • heljo le 22.02.2018 14:23 Report dénoncer ce commentaire

    pourtant même les hôpitaux donnent du carbocistéine, bronchokod etc..., ça a été donne à mon fils qui a l'époque avait 2 ans l'année dernière, je confirme que sa toux s'était aggravee après.

  • virginie le 22.02.2018 16:47 Report dénoncer ce commentaire

    oui c'est marrant on voit bien que c'est pas eux qui passe une nuit blanche si le petit tousse tellement qu'il n'arrive plus à dormir et que le lendemain tout le monde doit bosser toujours le même problème !

Les derniers commentaires

  • taratata le 23.02.2018 07:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et elle est ou cette liste???

  • geurre sans isu le 22.02.2018 19:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si au moins la caisse de maladie contrôlerait tout ça !!! Il y aurait pleins d’économies !! En plus des médecins choisissent les malade ou ça va vite (petit bobo) ainsi bcp de patients en une heure !! Car c’est leurs cabinets qui facture !! Et non l’hôpital ! Que du fric !! Et les malades peuvent attendre des heures !

  • geurre sans isu le 22.02.2018 17:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les médecins ont tout intérêt à donner les marques et leur offre des cadeaux des voyages des montres ...etc

  • virginie le 22.02.2018 16:47 Report dénoncer ce commentaire

    oui c'est marrant on voit bien que c'est pas eux qui passe une nuit blanche si le petit tousse tellement qu'il n'arrive plus à dormir et que le lendemain tout le monde doit bosser toujours le même problème !

  • Marco le 22.02.2018 16:08 Report dénoncer ce commentaire

    Les médicins donnes parfois n'importe quoi sans examiner bien pour diminuer la liste d'attend sur les urgences.