Montres

16 mai 2019 09:00; Act: 15.05.2019 17:34 Print

La marque Breitling se dessine un futur

Marque des passionnés, Breitling s'efforce d'aller au-delà de son image forte et traditionnelle de montres de pilotes.

storybild

Lionel et Jean Windeshausen avec Bernard Hertoghe (Breitling Belgique-Luxembourg).

Sur ce sujet
Une faute?

Créée en 1894, célèbre pour ses montres de pilotes et associée à l'aviation, Breitling se transforme et se redynamise sous l'impulsion de son nouveau président franco-allemand Georges Kern, ex-numéro deux du puissant groupe suisse de luxe Richemont. Il y a deux ans, Breitling, qui demeurait l’une des dernières et rares entreprises horlogères indépendantes, avait cédé 80% de son capital, détenu par la famille suisse Schneider, au fonds d’investissement CVC Capital Partners Ltd, dont le siège social est à Luxembourg. CVC est l’un des dix plus grands fonds de capital-investissement au monde.

«Nous sommes dans une phase de transformation. Nous évoluons tout en gardant notre savoir-faire historique développé en 135 ans d'histoire. Nous restons très liés à l'aviation, mais nous ne sommes pas que cela. Car nous explorons trois mondes, air, mer, terre, depuis les années 60», dit Bernard Hertoghe, administrateur délégué de Breitling Belgique et Luxembourg.

Élégance, modernité, fiabilité, Breitling est et reste l’un des acteurs historiques majeurs de l’horlogerie helvétique. Une marque urbaine, moins formelle que certaines autres, qui ne peut être cantonnée à l’aviation. «Ce n’est pas non plus une griffe réservée qu'aux hommes. De nombreuses femmes aiment arborer nos modèles. Nous avons plein d’histoires à raconter, avec la volonté de relier tous nos modèles contemporains à notre histoire», explique Bernard Hertoghe, de passage chez Lionel et Jean Windeshausen, distributeur Breitling au City Concorde.

Brad Pitt et Charlize Theron (cinéma), Kelly Slater (surf), Bertrand Piccard (aventure)..., les égéries Breitling sont réparties dans différents squads sous la thématique «Squadonamission». C'est que 2019 est une année riche pour la marque, avec des nouveautés (Aviator 8 Curtiss Warhawk), mais aussi des éditions limitées (1959 Navitimer ref 806 ou Premier Bentley Centenary Ltd Edition), des rééditions (Navitimer ref 806 1959 réédition) et encore des collections capsule (Navitimer 1 B01 Chronograph 43 Editions TWA, Pan Am ou Swissair).

(Denis Berche/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nimp le 16.05.2019 13:01 Report dénoncer ce commentaire

    Mettre des mouvements ETA et les renommés Breitling 17 dans des modèles "basiques" à 4000€ - non merci. Georges Kern fait la même chose qu'avec IWC... on ne paie plus que le nom. Et cette Navitimer 8 qui est tout sauf une Navitimer

  • DEBAT le 16.05.2019 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    Préférez-vous les Rolex ou les Breitling ?? Pour moi les Breitling !!

  • massimo le 16.05.2019 20:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une belle rolex daytona manufacture c'est top

Les derniers commentaires

  • massimo le 16.05.2019 20:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une belle rolex daytona manufacture c'est top

  • DEBAT le 16.05.2019 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    Préférez-vous les Rolex ou les Breitling ?? Pour moi les Breitling !!

    • Le Togolais le 17.05.2019 06:15 Report dénoncer ce commentaire

      Aucune des deux.Trop blingbling.

  • Nimp le 16.05.2019 13:01 Report dénoncer ce commentaire

    Mettre des mouvements ETA et les renommés Breitling 17 dans des modèles "basiques" à 4000€ - non merci. Georges Kern fait la même chose qu'avec IWC... on ne paie plus que le nom. Et cette Navitimer 8 qui est tout sauf une Navitimer

    • Le Togolais le 17.05.2019 06:15 Report dénoncer ce commentaire

      Vous pensez?