Fromage délocalisé

11 février 2019 08:17; Act: 11.02.2019 08:28 Print

La mozzarella britannique de plus en plus en vogue

Produit italien à la base, le célèbre fromage commence à être produit au Royaume-Uni. Les producteurs britanniques rêvent de détrôner les Italiens.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La mozzarella fabriquée au Royaume-Uni se retrouve de plus en plus dans les assiettes des Britanniques, et espère détrôner sa cousine italienne en profitant d'un coup de pouce: le Brexit. À 2 000 kilomètres de la Campanie, dans les collines verdoyantes du Hampshire, en Angleterre, quelques dizaines de bufflonnes quittent leur étable, des brins de paille encore collés à leurs sabots. C'est l'heure de la traite à la ferme de Laverstoke park.

Leur lait, riche en protéine et en calcium, est collecté et transformé dans la journée en généreuses boules blanches prêtes à être dégustées le soir même. Jody Scheckter, 69 ans, en attrape une, la fend, laissant s'échapper son cœur juteux. «La différence avec les mozzarellas italiennes? Les nôtres sont meilleures», dit-il. Cet ancien champion de Formule 1 reconverti dans l'agriculture et l'élevage bio s'est lancé dans la mozzarella au lait de bufflonne il y a dix ans avec pour objectif «d'obtenir le meilleur goût, sans concessions». Il produit aujourd'hui 150 tonnes de mozzarella bio par an dans sa ferme de 1 000 hectares.

Toutefois, le palais des Britanniques a dû s'habituer à cette nouvelle spécialité locale. «Au début c'était compliqué parce que ma mozzarelle était fraîche et que la plupart des gens en Angleterre n'avaient jamais goûté de la mozzarella fraîche», se rappelle-t-il. Mais à quelques semaines du Brexit, Jody Scheckter envisage l'avenir avec optimisme. De clients potentiels l'ont contacté, tâtant le terrain. Environ un tiers de la nourriture consommée au Royaume-Uni vient du continent et les professionnels de la distribution craignent des perturbations dans leur chaîne d'approvisionnement. Certains groupes constituent des stocks tandis que d'autres changent de fournisseurs, se tournant vers le marché local.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lestrollsrusses le 11.02.2019 12:05 Report dénoncer ce commentaire

    Haha oui la mozzarella du Brexit!

  • Kim le 11.02.2019 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    Ben, il vont bientôt avoir du mal à écouler ça hors du marché local.

  • Rigoberta M. le 12.02.2019 09:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce qu'on vendra cette mozzarella dans mon pays l'URSS/Russie après le Brexit?

Les derniers commentaires

  • Rigoberta M. le 12.02.2019 09:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce qu'on vendra cette mozzarella dans mon pays l'URSS/Russie après le Brexit?

  • Kim C. le 12.02.2019 09:37 Report dénoncer ce commentaire

    La meilleure Mozzarella qu'on peut acheter en grande surface au Luxembourg est produite par La Fromagerie de Luxembourg à Fentange :) Mon avis perso

  • Nono le 11.02.2019 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    Hahahaha bon courage pour que j'en mange, a quand le Couscous britannique...ca se saurait quand meme s'ils savaient cuisiner..

  • Lestrollsrusses le 11.02.2019 12:05 Report dénoncer ce commentaire

    Haha oui la mozzarella du Brexit!

  • Kim le 11.02.2019 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    Ben, il vont bientôt avoir du mal à écouler ça hors du marché local.