Étiquettes polémiques

05 juillet 2021 15:19; Act: 05.07.2021 15:39 Print

Le champagne russe agace les producteurs

Une loi permettant aux producteurs russes d'appeler leur produit champagne, tout en restreignant les producteurs français, crée du remous au niveau diplomatique.

storybild

Les étiquettes de champagne se trouvent au cœur de débats au niveau international. (photo: AFP/Alexander Nemenov)

Sur ce sujet
Une faute?

Les producteurs de champagne, «scandalisés» par la nouvelle législation russe sur l'étiquetage du champagne, ont interpellé lundi, les diplomaties française et européenne pour intervenir dans ce dossier épineux. «Les Champenois en appellent aux diplomaties française et européenne pour obtenir la modification de cette loi inacceptable», écrit le comité champagne, qui regroupe vignerons et maisons de champagne.

Une nouvelle loi russe signée vendredi, par le président Vladimir Poutine, oblige les distributeurs de marques de champagne à inscrire sur la contre-étiquette, placée au dos de la bouteille, la mention «vin pétillant». Selon le Comité Champagne, «si les vins de Champagne conservent le droit exclusif d'utiliser le nom Champagne en caractères latins sur l'étiquette principale», cette nouvelle loi les oblige à renoncer au terme Shampanskoe, traduction du nom Champagne en russe, et à se présenter sous le terme vin pétillant en caractères cyrilliques sur la contre-étiquette.

Des critères précis

En revanche, cette loi prévoit que les producteurs russes, eux, pourront utiliser le terme de Shampanskoe: «Seuls les vins effervescents russes auront désormais le droit d'utiliser ce nom», selon le Comité Champagne. «Cette réglementation n'assure pas aux consommateurs russes une information claire et transparente sur l'origine et les caractéristiques des vins», assure-t-on de même source, regrettant que cette loi «remette en cause plus de vingt ans de discussions bilatérales entre l'UE et la Russie sur la protection des appellations d'origine».

Regrettant de n'avoir pas été informé de la mise en place de cette nouvelle législation par les autorités russes, le Comité Champagne, qui rappelle que cette appellation «est protégée dans plus de 120 pays», se dit déterminé à poursuivre les discussions avec les autorités russes pour obtenir le droit exclusif à l'usage du nom Champagne sur le territoire russe. Appellation d'origine contrôlée, le terme «champagne» est jalousement défendu par la France, qui rappelle que le vin doit provenir d'un périmètre précis dans la région du même nom pour avoir droit de s'en prévaloir.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Suisse le 05.07.2021 21:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Max: La convention internationale de Stresa est une convention signée en 1951 entre l'Autriche, le Danemark, la France, l'Italie, la Norvège, les Pays-Bas, la Suède et la Suisse au sujet de la dénomination de certains fromages et de certaines appellations d'origine[1]. Elle reconnaît entre autres que la dénomination « gruyère » peut être utilisée aussi bien en France qu'en Suisse et que la dénomination « emmental » peut être utilisée uniquement en Suisse.

  • L' eau. le 06.07.2021 10:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Savez vous en Russie il y a un champagne testiné a l élite mondial gardé par des gardes armés. Il paraît c est le meilleur.

  • une claque le 06.07.2021 08:32 Report dénoncer ce commentaire

    A force d'embêter, de rabaisser et de l'accuser de tous les maux, Monsieur Poutine montre qu'il est chef chez lui. Les producteurs de champagne peuvent dire merci à macron qui est à la botte de l'ue.

Les derniers commentaires

  • bonsens le 10.09.2021 08:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vin pétillant? Pourquoi pas une “roteuse” comme on appelle une bouteille de champagne en champagne mdr le comité champagne est juste une bande de nantis prétentieux

  • L' eau. le 06.07.2021 10:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Savez vous en Russie il y a un champagne testiné a l élite mondial gardé par des gardes armés. Il paraît c est le meilleur.

  • une claque le 06.07.2021 08:32 Report dénoncer ce commentaire

    A force d'embêter, de rabaisser et de l'accuser de tous les maux, Monsieur Poutine montre qu'il est chef chez lui. Les producteurs de champagne peuvent dire merci à macron qui est à la botte de l'ue.

    • @une claque le 06.07.2021 11:50 Report dénoncer ce commentaire

      C'est vrai qu'on l'embete le pauvre. D'un autre coté je me demande ce qu'on dirait si la France annexait le sud du Luxembourg juste parce que beaucoup de francais y habitent et que le pays appartenait à la France il y a 200 ans... Toute ressemblance avec un pays dont le nom commence par U dont une partie du territoire a été envahie et anexée par la Russie vers 2014 serait fortuite et involontaire.

  • Suisse le 05.07.2021 21:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Max: La convention internationale de Stresa est une convention signée en 1951 entre l'Autriche, le Danemark, la France, l'Italie, la Norvège, les Pays-Bas, la Suède et la Suisse au sujet de la dénomination de certains fromages et de certaines appellations d'origine[1]. Elle reconnaît entre autres que la dénomination « gruyère » peut être utilisée aussi bien en France qu'en Suisse et que la dénomination « emmental » peut être utilisée uniquement en Suisse.

  • Jingsa le 05.07.2021 21:06 Report dénoncer ce commentaire

    Il voulait jouer avec Mr Poutine , voilà un petit avertissement de ce qui va se passer si l’EU continue de se mêler de ce qui ne la regarde pas.

    • Troll de l'usine de Pieterburg le 06.07.2021 15:53 Report dénoncer ce commentaire

      Bien dit chère collègue !