Voyages

23 mai 2018 09:00; Act: 06.06.2018 17:25 Print

Le Costa Rica, un pays grandiose et préservé

Végétation luxuriante, parcs nationaux et plages de rêve, le Costa Rica est une plongée dans une nature grandiose.

storybild

Les 4,8 millions de Costaricains vivent surtout à San José, la capitale.

Sur ce sujet

Situé en Amérique centrale, entre le Panama et le Nicaragua, le Costa Rica est un petit pays bordé par la mer des Antilles, à l’est, et par l'océan Pacifique, à l’ouest. Il impressionne par ses espaces naturels préservés, partout sur le territoire.

Un quart du territoire est classé en parcs nationaux et réserves naturelles, que l'État s'efforce de rigoureusement préserver. Pas de constructions en béton qui défigurent le paysage. Et seulement quelques centres commerciaux dans la capitale, San José. Sur la ceinture de feu du Pacifique

Le Costa Rica est un éden de verdure et de couleurs, très cher à ses habitants et qui fait leur fierté. Si la côte offre de superbes plages sablonneuses, on vient avant tout au Costa Rica pour découvrir la richesse de la forêt tropicale, véritable poumon de la planète et réservoir de vie, qui abrite une incroyable diversité d’espèces animales. Toucans, paresseux, singes hurleurs, iguanes, tortues se laissent observer. Ou encore le quetzal, magnifique oiseau et emblème du pays.

Le climat tropical profite aussi aux fruits: papayes, mangues, énormes ananas... Situé sur la ceinture de feu du Pacifique, le pays compte de nombreux volcans, ce qui rend les sols particulièrement fertiles, notamment pour le café, qui pousse dans la Vallée centrale, un des meilleurs du monde.

Assister à la ponte des tortues

Au Costa Rica, observer la ponte des tortues de nuit est une expérience unique. La majorité des plages du pays sont des lieux de ponte de plusieurs espèces, dont les colossales tortues luths, qui se réunissent de mars à mai, et les tortues vertes, de fin juillet à octobre. Sur la côte Caraïbes, le parc national Tortuguero, uniquement accessible en petit avion ou en bateau, est le lieu d'observation privilégié pour assister à la ponte de milliers de tortues. Il faut être accompagné d'un guide, l'accès à la plupart des plages est interdit le soir.

Environ quinze heures de vol pour aller au Costa Rica

Depuis le Luxembourg, Luxair dessert les aéroports de Londres City, Paris CDG, Madrid ou Sarrebruck, où différentes compagnies proposent des vols pour rejoindre l’aéroport international Juan Santamaria de la capitale de San José. Il est déconseillé de prendre un vol avec une escale aux États-Unis, car arrivé sur le territoire américain, il faut récupérer les bagages qui sont en soute pour les contrôler à nouveau, ce qui occasionne une perte de temps.

L'emblème du pays, le quetzal

Avec son plumage vert émeraude métallisé et sa poitrine rouge, il est considéré comme l'un des plus beaux oiseaux tropicaux du monde. Ses plumes couronnaient la coiffe des chefs aztèques et mayas, qui lui attribuaient plus de valeur qu'à l'or. Présent uniquement en Amérique centrale, il est l'emblème du Costa Rica. C'est un oiseau très craintif, qui vit dans la canopée, entre 1 500 et 3 000 mètres d’altitude, ce qui le rend très difficile à observer.

Expériences uniques en pleine nature

Visiter les parcs nationaux est une activité incontournable au Costa Rica, dont un quart du territoire est classé en parcs nationaux ou réserves naturelles. La réserve de Monteverde, une forêt tropicale d’altitude, ou «forêt de nuages», figure parmi les paysages les plus emblématiques du pays. Le parc national du Carcovado recèle quant à lui les plus belles forêts vierges du pays. Au nord, le volcan Arenal est un des plus actifs du pays. Ses entrailles bouillonnantes font chauffer l'eau de sources chaudes, dont certaines sont aménagées pour les touristes.

Non loin de San José, la capitale, le cratère du volcan de Poás est réputé pour son lac d’acide aux couleurs improbables. Partout, le Costa Rica regorge de sites naturels pour pratiquer surf, plongée, rafting en eaux vives ou s'adonner à du farniente sur des plages secrètes paradisiaques.

(Emilie Etienne/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • matrix le 23.05.2018 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parler nous un peu du prix d'un tel voyage ( magnifique pays )!!

  • torolkozo le 23.05.2018 17:31 Report dénoncer ce commentaire

    Un pays grandiose et préservé mais effectivement quel est le prix d'un tel voyage car il faut bien penser qu'un voyage comme ça n'est pas pour les pauvres !!!

Les derniers commentaires

  • torolkozo le 23.05.2018 17:31 Report dénoncer ce commentaire

    Un pays grandiose et préservé mais effectivement quel est le prix d'un tel voyage car il faut bien penser qu'un voyage comme ça n'est pas pour les pauvres !!!

  • matrix le 23.05.2018 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parler nous un peu du prix d'un tel voyage ( magnifique pays )!!