Boisson italienne

13 mai 2019 12:39; Act: 13.05.2019 13:01 Print

Le spritz se trouve au cœur d’une controverse

Une chroniqueuse du «New York Times» attaque l’iconique boisson italienne. Elle estime qu’elle n’est pas bonne: trop sucrée et faite avec du mauvais prosecco.

storybild

Les composants du spritz sont trop souvent de mauvaise qualité, tacle une chroniqueuse. Pas systématiquement, heureusement. (photo: AFP/Andreas Solaro)

Sur ce sujet
Une faute?

«L’Aperol spritz n’est pas une bonne boisson». Tel est le titre polémique d’une chronique publiée jeudi, par Rebekah Peppler dans le New York Times. La jeune femme est rédactrice indépendante, spécialiste de la cuisine. Elle estime qu’on commet une erreur en le servant dans un immense verre à pied parce que le soda, l’eau et les glaçons noient les arômes.

Elle ajoute que le mélange est trop souvent réalisé avec un prosecco de piètre qualité, dont les défauts sont masqués par le sucre. Elle enfonce le clou en affirmant que l’Aperol, lui-même, est trop doux.

En marge de ses critiques, Rebekah Peppler propose des alternatives. La première: opter pour un mousseux de bonne qualité. Ensuite, au lieu de l’Aperol, elle recommande le vermouth parce qu’il est moins sucré. Enfin, à la place du zeste d’orange, elle propose une olive. Elle s’inscrit ainsi dans la tradition vénétienne, d’où le spritz est issu.

(L'essentiel/Emmanuel Coissy)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Julien2176 le 13.05.2019 13:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu'elle s'occupe du Coca-Cola ou du Pepsi et laisse les boissons européennes tranquilles...

  • Le Petit Belge le 13.05.2019 15:22 Report dénoncer ce commentaire

    A chacun ses goûts. Ce n'est pas une grande polémique.

  • benoui le 13.05.2019 16:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    personne ne lui demande d en boire.

Les derniers commentaires

  • ridicule le 14.05.2019 12:37 Report dénoncer ce commentaire

    une chroniqueuse qui bouffe des hamburger plein de gras avec des litres de boissons sucrées et gazeuses. alors qu'on est en train de parler d'une boisson qui date des années 1900 et qui depuis 2011 est cocktail officiel de IBA International Bartenders Association

  • typiquement américain le 14.05.2019 11:36 Report dénoncer ce commentaire

    et un gin tonic fait avec un gin frelaté et un tonic de pacotille, ce n'est pas bon non plus... quelle brillante analyse qui reviendrait à dire que si on utilise des ingrédients de mauvaise qualité on obtient un résultat de mauvaise qualité ? Einstein peut se rhabiller devant cette puissance de déduction. Vivement qu'elle s'attaque à tous les autres cocktails. J'attends avec impatience son article sur le whisky/coca...

  • Le Cerbère. le 13.05.2019 22:20 Report dénoncer ce commentaire

    Bah elle n'a qu'à faire comme moi cette dame, je fais mon spritz a la maison avec ma bouteille d'Aperol et ma bouteille de prosecco, comme ça je contrôle la qualité et en plus cela me reviens beaucoup moins cher que dans un restaurant!

  • Le Suisse le 13.05.2019 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À Pétersbourg en Russie où je travaille c'est très populaire, surtout avec les femmes car les hommes boivent la bière et souvent aussi la vodka.

  • JeanAiMarre le 13.05.2019 16:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ceux qui proposent de changer la recette par du vermouth et 1 olive n’ont pas compris pour quelle raison ça s’appelle « Aperol Spritz ». Que ceux qui le veulent à leur gout n’utilisent pas le nom de Spritz, sauf accompagné de ce qui change, style Spritz Vermouth