Nouvelle étude

09 octobre 2019 10:36; Act: 09.10.2019 11:11 Print

Le vapotage provoquerait le cancer du poumon

Aux États-Unis, une équipe de chercheurs a exposé durant un an des souris aux fumées de cigarettes électroniques à la nicotine. Près d’un quart ont développé des tumeurs.

storybild

Les cigarettes électroniques sont très décriées pour leur dangerosité supposée. (photo: Pixabay)

Sur ce sujet
Une faute?

On savait déjà que le vapotage pouvait causer des lésions pulmonaires et même entraîner la mort. Une étude menée à la New York University (NYU) établit désormais un lien direct entre cigarette électronique et cancer du poumon. L'analyse révèle que vapoter peut entraîner l’apparition de tumeurs du poumon. Du moins chez les souris. Quarante rongeurs ont ainsi été exposés à des vapeurs d’e-cigarette durant 54 semaines. Au bout de ce laps de temps, neuf sujets avaient développé un cancer, soit presque un quart d’entre-eux.

Seuls des animaux ayant été soumis à de la vapeur d’e-cigarette chargée en nicotine sont tombés malades. L’équipe du Dr Moon-shong Tang a exposé 20 autres souris à de la simple vapeur d’eau durant une durée identique: 19 d’entre-eux étaient indemnes à la fin de la période-test.

Un produit très décrié

Jusqu’ici, les potentiel cancerogène du tabagisme est généralement attribué à la combustion du tabac, rappelle le Daily Mail. En 2018, de précédents travaux du Dr Moon-shong Tang et de son équipe avaient déjà démontré que la vapeur émise par une cigarette électronique pouvait déclencher des modifications dans l’ADN potentiellement cancérogènes. Les scientifiques de la NYU disent vouloir désormais vérifier leur hypothèse en menant leurs travaux sur un plus grand nombre de souris et en modifiant la durée d’exposition à la vapeur chargée en nicotine, rapporte le quotidien britannique.

Depuis leur arrivée sur le marché, les cigarettes électroniques sont accusées d’avoir fait 18 morts et plus de 1 000 malades aux États-Unis. Ce sont surtout les jeunes qui sont touchés, notamment ceux qui utilisent la vapoteuse pour fumer des liquides contenant du THC, l’agent actif du cannabis. Un ado sur quatre vapotait en 2019 dans le pays, d'après une enquête publique annuelle. Plusieurs États américains ont d’ores et déjà interdit la vente des cigarettes électroniques, notamment celles aromatisées à la menthe ou encore aux fruits. Donald Trump a annoncé qu’une interdiction serait adoptée au niveau fédéral dans les mois à venir.

(L'essentiel/Eva Grau)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • benjy lux le 09.10.2019 11:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On se demande bien qui finance ces études ........?

  • Ex-Fumer JamaisVapoteur le 09.10.2019 11:44 Report dénoncer ce commentaire

    avec le tabac c'est 33% donc la cigarette électronique est toujours moins nocive. Aucun vapoteur croit qu'il fait du bien à sa santé c'est juste le moindre mal.

  • Le Belge le 09.10.2019 12:57 Report dénoncer ce commentaire

    En tous cas une choses est certaine à 100%, s'envoyer des parfums dans les poumon, cela ne prolonge pas l'espérance de vie, pour cette conclusion faudra pas de recherches couteuses...

Les derniers commentaires

  • Motmot le 10.10.2019 14:42 Report dénoncer ce commentaire

    Nombreuses tentatives de dire que la cigarette électronique est nocive et ceci depuis au moins 2007. Aucune étude n'a prouvé la nocivité, et au contraire l'Angleterre entre autres promulgue le système comparativement à la cigarette normale. Qq morts qui ont mélangé du THC et n'importe quoi de réglementaire, une "simple" étude de moins d'un mois et tout-à-coup résultats négatifs menant à l'interdiction? De qui se moque-t'on à nouveau?

  • barmandunord le 10.10.2019 12:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sauf que les normes en matières de taux de nicotines dans les liquides et les produits utilisés sont totalement différents au USA comparé à l'Europe. il serait bien de connaître le produit utilisé avant de faire tout de suite un amalgame.

  • norbert le 10.10.2019 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    La mode est à celui qui produit le plus de vapeur, alors plus vous ingurgitez de chaleur, plus vous avez de risques de vous brûler les bronches. Cela semble logique, en plus vous absorbez des produits mélangés.

  • nbl le 09.10.2019 16:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout comme on peut établir le lien direct entre la cigarette classique et le cancer des poumons....il faut donc également interdire la cigarette classique, et tout autre “produits” pour lesquels leur “consommation” provoque un cancer.

  • Le Belge le 09.10.2019 12:57 Report dénoncer ce commentaire

    En tous cas une choses est certaine à 100%, s'envoyer des parfums dans les poumon, cela ne prolonge pas l'espérance de vie, pour cette conclusion faudra pas de recherches couteuses...