Sexe, alcool et travail

19 septembre 2017 13:40; Act: 19.09.2017 13:40 Print

Les ados américains moins précoces qu'avant

Les adolescents américains ont environ 3 ans de retard sur leurs homologues des années 1970 lorsqu'il s'agit d'expérimenter le sexe ou l'alcool et de se trouver un premier job.

storybild

Les jeunes de 18 ans actuels ressemblent à ceux de 15 ans d'avant. (photo: DPA)

Sur ce sujet
Une faute?

Analysant sept grandes études représentatives au niveau national effectuées entre 1976 et 2016, cette étude publiée dans la revue spécialisée Child Development (Développement infantile) examine la façon de vivre des jeunes entre 13 et 19 ans. Elle examine notamment comment ils commencent à pratiquer des activités adultes, sexe, alcool, conduite ou premiers boulots, et les chercheurs ont constaté «une nette évolution culturelle».

Les adolescents actuels sont «moins susceptibles que les adolescents des décennies précédentes de travailler, conduire, sortir en couple, boire de l'alcool, sortir sans leurs parents et faire l'amour», note cette étude. Ces changements sont généraux, valables dans toutes les régions et quels que soient la race, le genre ou la position socioéconomique. «La trajectoire de développement de l'adolescence s'est ralentie, et les adolescents grandissent moins vite qu'auparavant», explique l'auteur de l'introduction, Jean Twenge, professeure de psychologie à l'université de San Diego.

«En termes d'activités adultes, les jeunes de 18 ans actuels ressemblent à ceux de 15 ans d'avant». Les chercheurs estiment que l'augmentation «importante» du temps passé en ligne pourrait être un facteur essentiel de cette évolution. Celle-ci ne peut en revanche être attribuée à une augmentation des devoirs ou des activités extra-scolaires, le temps leur étant accordé ayant «diminué chez les collégiens et étant resté stable chez les lycéens et les jeunes étudiants», souligne l'étude.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Good news le 20.09.2017 11:38 Report dénoncer ce commentaire

    Une très bonne chose, ils ont tout le temps pour grandir. Qu'ils profitent de leur enfance et attendent que la maturité soit là pour le reste est une preuve d'intelligence. Et quelque part c'est un peu rassurant pour l'avenir.

Les derniers commentaires

  • Good news le 20.09.2017 11:38 Report dénoncer ce commentaire

    Une très bonne chose, ils ont tout le temps pour grandir. Qu'ils profitent de leur enfance et attendent que la maturité soit là pour le reste est une preuve d'intelligence. Et quelque part c'est un peu rassurant pour l'avenir.