Étude numérique

15 septembre 2019 13:21; Act: 15.09.2019 13:37 Print

Les ados pas si accros aux réseaux sociaux

Selon une vaste étude américaine, une grande partie des 12 à 17 ans consultent Snapchat, Instagram ou encore Twitter moins de 30 minutes par jour.

storybild

Tous les adolescents n'ont pas la même utilisation des réseaux sociaux.

Sur ce sujet
Une faute?

Quand on parle de génération connectée, la première image qui vient à l’esprit est bien souvent celle d’ados faisant du «binge chatting». Or, cet a priori ne serait, conclut une vaste étude américaine, qu’un vilain cliché. Cette enquête, parue cette semaine dans «JAMA Psychiatry», révèle que 32% des 12-17 ans passent moins de 30 minutes par jour sur les réseaux sociaux.

Selon les chercheurs de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, 31% des 6 000 ados interrogés consacrent à Snapchat, Twitter et autre Insta entre une demi-heure et 3 heures par jour, 12% entre 3 et 6 heures et seuls 8% les utilisent plus de six heures par jour.

Petit bémol: l’étude démontre aussi que les ados qui passent plus de trois heures par jour sur les réseaux sociaux seraient plus susceptibles de développer des problèmes d’anxiété, de dépression, d’agressivité et de comportements asociaux que ceux qui utilisent moins, voire pas du tout, ces applications. «De nombreuses études existantes avaient déjà établi un lien entre l’utilisation des réseaux sociaux et la santé des adolescents, mais les chercheurs ne l’avaient jamais observé sur le long terme», explique l’auteure principale Kira Riehm, doctorante au département de santé mentale de la Bloomberg School.

(L'essentiel/Eva Grau)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Parents le 16.09.2019 11:38 Report dénoncer ce commentaire

    faute aux parents pourquoi on-t-ils besoin d'un smartphone? un téléphone banal sufit pour joindre ou être joindre si besoin. on leur tent la perche et ils sont bien intéligents de la prendre.

  • Il y a une erreur ou c'est un fake le 15.09.2019 22:16 Report dénoncer ce commentaire

    30 minutes ? Vous plaisantez ??? C'est plutot 4 ou 5 heures par jour avec des veillées nocturnes au point de ne pas être en pleine capacité de ses moyens le matin pour aller à l'école.

  • WuffWuff le 17.09.2019 10:09 Report dénoncer ce commentaire

    Ce matin encore, j'ai vu une fille qui a promené son GSM ........... son chien les accompagnait aussi :-) Infernal, elle sort son chien, et au lieu de savourer sa compagnie, au lieu de savourer la nature, elle traffique le GSM ! C'est cela, l'intelligence du 21ième siècle ?

Les derniers commentaires

  • WuffWuff le 17.09.2019 10:09 Report dénoncer ce commentaire

    Ce matin encore, j'ai vu une fille qui a promené son GSM ........... son chien les accompagnait aussi :-) Infernal, elle sort son chien, et au lieu de savourer sa compagnie, au lieu de savourer la nature, elle traffique le GSM ! C'est cela, l'intelligence du 21ième siècle ?

    • Luis le 17.09.2019 11:15 Report dénoncer ce commentaire

      Vis ta vie.

  • Parents le 16.09.2019 11:38 Report dénoncer ce commentaire

    faute aux parents pourquoi on-t-ils besoin d'un smartphone? un téléphone banal sufit pour joindre ou être joindre si besoin. on leur tent la perche et ils sont bien intéligents de la prendre.

    • Nimportekoi le 17.09.2019 08:37 Report dénoncer ce commentaire

      il feraient alors l'objet de mobbing étant donné qu'ils ne possèdent pas de smartphone, heureux de n'avoir pas d'enfants dans ce monde dominé par un capitalisme prédateur!

  • red taz le 16.09.2019 08:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    a ce que je voie en rue ce sont les adultes les pires et seniors..

  • art le 16.09.2019 07:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’étude a bien sûr été commandée par les réseaux sociaux

  • léa le 16.09.2019 00:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Exactement l'étude ne vaut rien !!! Ils sont accros dès le réveil et pendant toute la journée...