Tendance vintage

16 mai 2014 12:09; Act: 16.05.2014 14:44 Print

Les anciens GSM reviennent à la mode

Les bons vieux téléphones portables des années 2000, fiables et indestructibles, refont surface sur un marché dominé par les smartphones et la connectivité à outrance.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le 1er avril, surfant sur cette vague, le constructeur emblématique Nokia s'est fendu d'un poisson d'avril pour annoncer le (faux) retour de son légendaire 3310, doté d'un improbable écran tactile et d'un capteur photo perfectionné. Lancé en 2000, ce modèle de légende, qui n'est plus fabriqué depuis belle lurette, s'est vendu à plus de 125 millions d'exemplaires dans le monde. Le 3310, tout comme d'autres dinosaures, signent depuis plusieurs mois un retour remarqué dans les boutiques de mobiles d'occasion ou sur les sites de e-commerce, imposant leur coque massive et low-tech aux côtés de smartphones au design futuriste.

Ces portables rétro, sans connexion Internet ni applications mobiles, ne sont plus seulement l'apanage de personnes âgées ou de consommateurs au budget télécom limité, mais ont été élevés au rang d'objets cultes par un mouvement de mode plus global. «Il y a un effet "madeleine de Proust" et cette sensation agréable de retrouver un objet que l'on a connu à une époque, un peu comme se payer des baskets vintage qu'on ne pouvait pas s'offrir à l'adolescence, ou emmener ses enfants à un concert de Chantal Goya», résume Damien Douani, expert nouvelles technologies à l'agence FaDa.

Des modèles remasterisés

Il met aussi en avant «une logique de contre-culture en réaction à la surconnectivité de la société, la déconnexion étant la tendance du moment, avec la volonté d'un retour à l'essentiel et à un téléphone basique servant juste à téléphoner et envoyer des SMS, ce qui ne se trouve plus dans le commerce». Certes, il reconnaît que cette mode ressemble parfois «à du snobisme», mais il veut avant tout y voir «un élément de distinction: aujourd'hui, on a tous des smartphones qui se ressemblent, alors qu'il y a dix ans, les marques étaient beaucoup plus créatives».

C'est à une clientèle plutôt haut de gamme que s'adresse la marque française Lekki, fondée en 2010, et qui propose des téléphones iconiques d'occasion mais avec batterie et chargeur neufs, remasterisés avec une couleur tendance. Un Motorola StarTac 130 (modèle lancé en 1998) et «repeint» en orange fluo est ainsi vendu 180 euros, tandis qu'un Ericsson A2628, couleur bouton d'or, coûte 80 euros.

Jusqu'à 1 000 euros pour un portable vintage

«On a deux profils-types: les 25/35 ans attirés par le côté rétro et décalé d'un téléphone qui sort de l'ordinaire, et les nostalgiques qui veulent retrouver l'appareil qu'ils avaient quand ils étaient plus jeunes. Certains l'utilisent en complément de leur smartphone, mais d'autres jouent la carte du vintage à 100%, lassés de la course à la technologie entre les fabricants», explique Maxime Chanson, le fondateur de Lekki.

«Certaines personnes n'hésitent pas à mettre le prix, on a des modèles à plus de 1 000 euros. De tels prix s'expliquent par la difficulté à retrouver ces modèles, qui étaient déjà des éditions limitées à leur époque», renchérit Djassem Haddad, fondateur du site vintagemobile.fr. Il a créé son site en 2009 avec un collègue «à nos heures perdues» sans se douter de l'essor que prendrait ce marché de niche: depuis l'année dernière, le chiffre d'affaires de sa société qui remet à neuf des appareils d'occasion, «a vraiment progressé». Il estime avoir vendu quelque 10 000 téléphones au total en deux-trois ans, «avec une accélération depuis début 2013».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Danele le 16.05.2014 19:06 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis absolument pas snob, et pas non plus retro. mais jusqu'à présent, j'ai résisté et tjrs acheté un gsm à clavier. Sans internet. Car je ne veux pas devenir entièrement dépendante de mon portable. Déjà j'envoie pas mal de sms ... Mais si je veux regarder internet, je le fais en rentrant chez moi et je garde ma liberté. En qq sorte j'avais de l'avance sur cette nouvelle tendance. Pour ce qui est des photos, rien ne vaut un bon appareil photo. Avec un objectif.

  • Mobile Adict le 18.05.2014 09:04 Report dénoncer ce commentaire

    Ils voulaient que l'on soit tous connectés, et ils ont réussi à tuer les conversations entre les gens. Au resto, au troqué, on remarque des groupes de gens ne plus parler ensemble, mais tapoter sur leur smart phone! On se demande même si ils ne s'envoient pas des messages entre eux. Paraît que ça fait smart.... People.

  • Martin le 17.05.2014 15:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La batterie qui durais presque une semaine trop fort :-)

Les derniers commentaires

  • Pffff le 18.05.2014 20:06 Report dénoncer ce commentaire

    Je me souviens d'une époque où les batteries d'un téléphone durait 1 semaine, 10 jours, et où les fabricants de battaient pour faire des batteries d'une 15. Je me souviens lorsque l'innovation était de faire le téléphone le plus petit. Maintenant, tout le monde téléphone avec un livre de poche à recharger toutes les 48 heures.

  • Mobile Adict le 18.05.2014 09:04 Report dénoncer ce commentaire

    Ils voulaient que l'on soit tous connectés, et ils ont réussi à tuer les conversations entre les gens. Au resto, au troqué, on remarque des groupes de gens ne plus parler ensemble, mais tapoter sur leur smart phone! On se demande même si ils ne s'envoient pas des messages entre eux. Paraît que ça fait smart.... People.

  • Le fou bien prenant le 18.05.2014 03:23 Report dénoncer ce commentaire

    Moi c'est tout par télépathie mdrrrrrrrrrrrrrrtous ces truques bidonchons pfff tous dans la tête cela fonctionne trés bien même...mouahhhh:).Foutez- moi cela a la poubelle et pis zut a la fin...mdr

  • Martin le 17.05.2014 15:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La batterie qui durais presque une semaine trop fort :-)

  • Danele le 16.05.2014 19:06 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis absolument pas snob, et pas non plus retro. mais jusqu'à présent, j'ai résisté et tjrs acheté un gsm à clavier. Sans internet. Car je ne veux pas devenir entièrement dépendante de mon portable. Déjà j'envoie pas mal de sms ... Mais si je veux regarder internet, je le fais en rentrant chez moi et je garde ma liberté. En qq sorte j'avais de l'avance sur cette nouvelle tendance. Pour ce qui est des photos, rien ne vaut un bon appareil photo. Avec un objectif.

    • RamBo le 17.05.2014 15:20 Report dénoncer ce commentaire

      Enfin qqn qui admet qu'on peut devenir accro ! Oh combien y ferme les yeux ?