Bande dessinée

25 avril 2018 09:00; Act: 25.04.2018 10:00 Print

Les arbres vengeurs de Zep

Zep, l'auteur de Titeuf, imagine une fiction végétale cataclysmique. Et si les arbres se vengeaient des hommes...

storybild

«The End».Zep. Rue de Sèvres.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans le cadre d’un stage, Théodore Atem intègre une équipe de chercheurs basée en Suède qui travaille sur la communication des arbres entre eux et avec nous. Ce groupe de travail, dirigé par le professeur Frawley et son assistante Moon, tente de démontrer que les arbres détiennent les secrets de la Terre à travers leur ADN, leur codex. C’est en recoupant ces génomes avec la mort mystérieuse de promeneurs en forêt espagnole, le comportement inhabituel des animaux sauvages et la présence de champignons toxiques que le professeur va pouvoir comprendre, hélas trop tard, que ces événements sonnent l’alerte d’un vrai drame planétaire.

«Un jour, mon fils aîné, botaniste, m'a raconté une histoire incroyable. Les koudous du Transvaal mouraient mystérieusement. Et on a fini par comprendre que les eucalyptus avaient modifié leur tanin pour assassiner ces grosses antilopes devenues trop nombreuses», dit Zep. Dans «The End», il a donc intégré les arbres comme des personnages à part entière, imaginant que ce ne sont pas les hommes qui observent la nature, mais plutôt l'inverse.

«Je ne suis pas pessimiste»

«Quand j'ai commencé à lire toutes ces découvertes autour des arbres, je n'y croyais pas complètement tant cela semblait hallucinant», explique Zep. Richard Frawley, son personnage de scientifique, prête donc à ceux-ci des facultés vraiment extraordinaires. «Ils sont sur Terre depuis plus de 400 millions d'années. Il se transmettent leur "savoir", ils se déplacent, s'adaptent, anticipent certains événements, communiquent entre eux». Intarissable sur le sujet, Zep utilise beaucoup de faits réels au service de sa fiction.

Et il en profite pour délivrer quelques messages. «À l'inverse de l'homme, dernier arrivé sur Terre, les arbres transforment la pollution en oxygène. Ils ont donc énormément à nous apprendre». Il développe aussi une théorie passionnante, le Codex Arboris. Une sorte de mémoire de la Terre depuis ses origines jusqu'à aujourd'hui. «Mais c'est une fiction puisque les arbres n'ont ni cerveau ni neurones. Pourrait-elle devenir réalité? J'espère que non...».

Avec ses arbres aussi flippants que des zombies, Zep suggère aussi que l'humanité court collectivement à la catastrophe. «Elle est déjà là en grande partie car l'humain a tout déréglé. Mais je ne suis pas pessimiste. Peut-être arriverons-nous à rétablir un équilibre, à trouver enfin une forme de communion avec la Terre».

(Denis Berche/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • empoisonnement con-ventionnel le 25.04.2018 09:46 Report dénoncer ce commentaire

    Non, ce ne sont pas les arbres qui nous tuent (au contraire, ils nous gardent en vie par leur production d'oxygène), mais c'est BAYER/MONSANTO ... c'est les humains qui empoisonnent les plantes pour nous tuer con-ventionellement et pour effacer notre future avec l'accord de l'UE! ... l'expériment 'manipulation génétique en cocktail avec le glyphosat et autres poisons non-déclarés servis comme nourriture cancerigène aux animaux et humains' que nous devons tous subir aveuglement sans qu'on nous aie jamais demandés notre accord va changer le monde en un monde de malsains et handicapés sévères!

  • luxtard le 25.04.2018 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    Sans parler des arbres le long de nos routes qui tuent les motards

Les derniers commentaires

  • luxtard le 25.04.2018 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    Sans parler des arbres le long de nos routes qui tuent les motards

  • empoisonnement con-ventionnel le 25.04.2018 09:46 Report dénoncer ce commentaire

    Non, ce ne sont pas les arbres qui nous tuent (au contraire, ils nous gardent en vie par leur production d'oxygène), mais c'est BAYER/MONSANTO ... c'est les humains qui empoisonnent les plantes pour nous tuer con-ventionellement et pour effacer notre future avec l'accord de l'UE! ... l'expériment 'manipulation génétique en cocktail avec le glyphosat et autres poisons non-déclarés servis comme nourriture cancerigène aux animaux et humains' que nous devons tous subir aveuglement sans qu'on nous aie jamais demandés notre accord va changer le monde en un monde de malsains et handicapés sévères!