Selon une étude

12 avril 2018 10:43; Act: 12.04.2018 11:38 Print

Les couche-​​tard vivraient moins longtemps

Ceux qui se couchent tard et ont du mal à émerger du lit le matin ont un risque de mortalité plus élevé que les couche-tôt qui aiment se lever avec le soleil.

storybild

Les couche-tard ont plus tendance à souffrir de troubles psychologiques, de diabète, de troubles neurologiques, gastro-intestinaux et respiratoires. (photo: DPA)

Sur ce sujet

L'étude, qui a porté sur près d'un demi-million d'habitants du Royaume-Uni, âgés de 38 à 73 ans, montre que les couche-tard ont un risque de décès, de toutes causes, de 10% plus élevé que les couche-tôt sur la période étudiée de six ans et demi. Des études antérieures avaient souligné leurs taux plus élevés de maladies cardiovasculaires et de pathologies métaboliques comme le diabète. Mais cette étude est la première à explorer le risque de mortalité, note l'Université de Surrey, dans un communiqué.

L'étude, réalisée à partir d'une base de données publique, est parue dans le journal spécialisé Chronobiology International. Les participants se sont définis soit comme «une personne du matin» (27%), «plus du matin que du soir» (35%), «plus du soir que du matin» (28%), ou «vraiment une personne du soir» (9%). Un peu plus de 10 500 décès au total dont 2 127 ont été relevés sur la période de six ans et demi. «C'est un problème de santé publique qui ne peut plus être ignoré», estime Malcolm von Schantz, professeur de chronobiologie à l'Université de Surrey.

Beaucoup plus de «mauvais» comportements

Selon lui, les couche-tard devraient pouvoir bénéficier d'une plus grande flexibilité d'horaires de travail pour commencer et finir plus tard. «Les noctambules qui tentent de vivre dans un monde du matin peuvent en subir les conséquences sur leur santé», renchérit Kristen Knutson (université Northwestern, à Chicago) coauteur avec lui de l'article. «Il se pourrait que les personnes couche-tard aient une horloge biologique interne qui ne correspond pas à leur environnement externe», avance Mme Knutson, en évoquant toute une variété de comportements mauvais pour la santé chez ces derniers (manque d'exercice, ne pas dormir suffisamment...).

Les couche-tard ont plus tendance à souffrir de troubles psychologiques, de diabète, de troubles neurologiques, gastro-intestinaux et respiratoires. Ils ont également davantage tendance, à fumer, boire de l'alcool, consommer de la caféine et des drogues illégales. Le passage à l'heure d'été, qui coïncide d'ailleurs avec une incidence plus grande de crises cardiaques, est moins bien supporté par les couche-tard, relèvent également les chercheurs. M.von Schantz suggérant d'envisager sa suppression.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Juste mon avis le 12.04.2018 11:45 Report dénoncer ce commentaire

    "Les noctambules qui tentent de vivre dans un monde du matin peuvent en subir les conséquences sur leur santé" voilà, tout est résumé en une phrase! Je suis un couche tard parce que mon plein éveil et ma pleine forme ont toujours été après le souper et jusqu'à minuit, (même étant enfant si j'en crois les dire de ma mère et j'en ai 40! Mon cycle biologique interne et individuel fonctionne ainsi...pas ma faute si je vis dans une société "normalisée"...même si j'avoue prendre pas mal de libertés avec mes horaires! Du moment que mon taf est fait, on me laisse tranquile et c'est le principal!

  • Bibendom le 12.04.2018 17:47 Report dénoncer ce commentaire

    Tout depend du point de vue. Pendant que les autres perdent leur vie a dormir, moi j'en profite tres tres tard...

  • patate (plus douce) le 13.04.2018 07:45 Report dénoncer ce commentaire

    Moi c'est les voisins qui m'empêchent de dormir....malgré que je voudrais bien....ils organisent réunions de quads et motos à l'arrière, sinon c'est des soirées copains (je précise que nos chambres sont à l'arrière où sont les garages) et la nuit c'est rentrée techno et fête au village, donc je ne ferai pas long feu à ce rythme.

Les derniers commentaires

  • patate (plus douce) le 13.04.2018 07:45 Report dénoncer ce commentaire

    Moi c'est les voisins qui m'empêchent de dormir....malgré que je voudrais bien....ils organisent réunions de quads et motos à l'arrière, sinon c'est des soirées copains (je précise que nos chambres sont à l'arrière où sont les garages) et la nuit c'est rentrée techno et fête au village, donc je ne ferai pas long feu à ce rythme.

  • Bibendom le 12.04.2018 17:47 Report dénoncer ce commentaire

    Tout depend du point de vue. Pendant que les autres perdent leur vie a dormir, moi j'en profite tres tres tard...

  • Juste mon avis le 12.04.2018 11:45 Report dénoncer ce commentaire

    "Les noctambules qui tentent de vivre dans un monde du matin peuvent en subir les conséquences sur leur santé" voilà, tout est résumé en une phrase! Je suis un couche tard parce que mon plein éveil et ma pleine forme ont toujours été après le souper et jusqu'à minuit, (même étant enfant si j'en crois les dire de ma mère et j'en ai 40! Mon cycle biologique interne et individuel fonctionne ainsi...pas ma faute si je vis dans une société "normalisée"...même si j'avoue prendre pas mal de libertés avec mes horaires! Du moment que mon taf est fait, on me laisse tranquile et c'est le principal!