En voyage

22 février 2017 09:00; Act: 21.02.2017 18:57 Print

Les Émirats, oasis de luxe en plein désert

D'Abu Dhabi à Dubai, les Émirats arabes unis, qui se sont construits sur la manne pétrolière, sont un eldorado pour visiteurs en quête de rêve et de démesure.

Voir le diaporama en grand »

Poudre aux yeux ou trésor moderne, les Émirats arabes unis ne laissent personne indifférent. Qu'elle fascine ou qu'elle inquiète, la jeune nation arabe fondée en 1971 offre pourtant un sentiment unique à ceux qui chercheront à l'apprivoiser. Celui de participer à l'éclosion de villes géantes. Véritable perle moderne de la péninsule arabique, Dubai défie tous les records: la Burj Khalifa, plus haute tour du monde (828 mètres), des archipels artificiels en forme de palme construits sur la mer, mais surtout une ascension vertigineuse et constante.

Au début des années 90, il n'y avait rien, ou presque. La manne pétrolière aidant, la ville s'est depuis transformée en paradis touristique avec ses centres commerciaux, véritables temples de la consommation, ses souks haut de gamme et ses hôtels de luxe aux couleurs orientales. Les quelques reliques d'histoire conservées dans le vieux Dubai font presque figure d'anecdote au milieu de ce décor.

Autoroutes dans le désert

À une centaine de kilomètres de là, la capitale Abu Dhabi n'a rien à lui envier en termes de démesure, mais le paradigme diffère. Du point d'observation au 300e étage des Etihad Towers, où les visiteurs apprécieront le meilleur goûter de la ville, la splendeur du palais présidentiel et de l'hôtel Emirates Palace voisin éblouit. Le rayonnement est symbolique, autant que la construction de la mosquée la plus resplendissante du monde. Achevée en 2007, la Grande Mosquée Cheikh Zayed est devenue l'attraction majeure du pays en accueillant dans son antre des millions de visiteurs chaque année.

D'autres lieux magiques voient le jour, d'année en année, et pas seulement à Dubai ou Abu Dhabi. Les autoroutes du désert rallient les grands centres des sept émirats. De Charjah à Ras Al Khaimah en passant par l'oasis d'Al-Aïn, l'opulence règne partout. Même la nuit au milieu des dunes de sable prendra des airs d'épopée féerique.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • petitevoix le 22.02.2017 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout cette argent là devra servir pour réorganiser les pays islamiques et lutter contre Le terrorisme

  • DIEUX le 01.03.2017 12:03 Report dénoncer ce commentaire

    Aux émirats je vous remercie pour les sous mais je me demande a quoi vont t-il me servir?!^^a charge de revanche.

  • fifi le 22.02.2017 11:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est le paradis, j'aimerai bien y allé. super.

Les derniers commentaires

  • DIEUX le 01.03.2017 12:03 Report dénoncer ce commentaire

    Aux émirats je vous remercie pour les sous mais je me demande a quoi vont t-il me servir?!^^a charge de revanche.

  • petitevoix le 22.02.2017 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout cette argent là devra servir pour réorganiser les pays islamiques et lutter contre Le terrorisme

  • pkki le 22.02.2017 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils sont très intelligents ils investissent dans du beau , pas dans la guerre pour détruire leur pays .

  • fifi le 22.02.2017 11:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est le paradis, j'aimerai bien y allé. super.