Mystère aux États-Unis

26 juin 2020 14:34; Act: 26.06.2020 14:52 Print

«Les fantômes ne semblent pas trouver le repos»

Sur les hauteurs de Kansas City se trouvent les vestiges d’un manoir au sinistre passé, qui suscite les rumeurs les plus folles.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

C’est sur les hauteurs de Kansas City (dans le Kansas), avec vue sur la rivière Kansas, que se trouve le château de Sauer, qu’on dirait tout droit sorti d’un film d’horreur. Construite entre 1869 et 1871, la propriété est considérée comme un excellent exemple du style d’architecture à l’italienne, très courant au XIXe siècle, et serait hantée.

Le propriétaire initial du château de Sauer s’appelait Anton Sauer. Fils d’immigrés allemands, il quitte New York en 1868 à la suite du décès de sa première épouse, pour s’installer à Kansas City. Bien qu’atteint de tuberculose, Anton Sauer survit au déménagement et fait la rencontre d’une jeune veuve de 28 ans, Mary Einhellig Messerschmidt.

Des histoires de fantômes diverses et variées

Anton Sauer épouse Mary qui donne ensuite naissance à cinq filles (venant s’ajouter aux sept enfants que se partage le couple, issus de leurs unions précédentes). La benjamine décède en 1897 alors qu’elle est encore un bébé et Anton meurt quelques mois plus tard. On dit qu’ils sont tous deux enterrés dans l’enceinte de la propriété.

Diverses rumeurs circulent, selon lesquelles chacun des membres de la famille Sauer serait enterré quelque part à l’intérieur ou autour de la demeure. Viennent s’ajouter à cela diverses autres légendes à propos de la vieille bâtisse. Une jeune femme se serait notamment suicidée par pendaison dans la tour et un père de famille y aurait tué toute sa famille. Il existe des histoires sur des tombes cachées, ainsi que sur des tunnels et des trésors secrets dans la maison.

«Les fantômes ne semblent pas trouver le repos»

Les voisins du château de Sauer prétendent voir régulièrement des lumières étranges et entendre des voix provenant de la propriété pourtant inhabitée. Parfois, on apercevrait la silhouette d’un couple, dansant dans la tour, ou celle d’une femme passant furtivement dans le jardin. «Les fantômes ne semblent pas trouver le repos», affirme une voisine, qui souhaite garder l’anonymat face aux médias.

Ces déclarations attirent évidemment de nombreux chasseurs de fantômes. Après tout, pas moins de cinq générations de la famille Sauer y ont vécu et y sont mortes. Au fil des années, les chasseurs de fantômes, les experts en paranormal et les médias ont régulièrement visité le château de Sauer. Dans les années 1980, diverses enquêtes auraient confirmé la présence d’activités paranormales dans le grenier. À la fin des années 1990, le médium Maurice Schwalm a écrit un ouvrage sur son expérience au sein de la demeure.

Les propriétaires démentent la présence de fantômes

Cependant, tout le monde n’est pas aussi convaincu. À la suite de son enquête, Becky Ray, une experte en fantômes du Kansas, déclare: «Je m’y suis rendue à plusieurs reprises et n’ai constaté aucune activité paranormale, aucune présence de fantômes, rien. C’est juste une merveilleuse demeure délabrée, qui ne demande qu’à faire partie d’une bonne histoire de fantômes».

Un avis partagé par le propriétaire actuel des lieux, Carl Lopp, un descendant d’Anton Sauer, qui a repris la demeure en 1988 dans le but initial de la rénover. Sur la page Facebook de la propriété, il écrit qu’il n’y a ni fantômes, ni vilains démons dans la maison.

Visiteurs indésirables

Sur ladite page Facebook, il est également mentionné à plusieurs reprises que le château de Sauer est une propriété privée et n’est pas ouverte au public. Elle est entourée d’une clôture en grillage métallique pour tenir à distance les visiteurs indésirables.

Les voisins se soucient moins d’éventuels fantômes et davantage de l’état de la propriété à proprement parler. Elle se détériore toujours plus et attire des vandales, mais également des explorateurs urbains. Pour de nombreux habitants de la ville de Kansas City, le château de Sauer est malgré tout un morceau d’histoire qui leur tient à cœur.

(L'essentiel/Meret Steiger)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean-Claude le 26.06.2020 19:50 Report dénoncer ce commentaire

    Sur la TNT française regardez "Ghost Adventures". Les esprits dans cette série se manifestent parfois en tant que boules de lumière. Un jour j'avais également une telle expérience avec une boule de lumière dans ma chambre à coucher. On sentait que c'était un être et cet être se manifestait déjà un peu au paravent dans la maison. Quand elle est entrée dans ma tête on sentait son champ énergétique. On voyait une structure géométrique de lumière avec une croix. Après cette structure c'est dissoute 4 secondes plus tard. Plus jamais refait une telle expérience. Certains deviennent posséder ...

  • Duchesse de Montmirail le 26.06.2020 16:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi n’y a t il des fantômes qu’aux USA ?

  • veritis le 26.06.2020 20:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    rénovations offertes, je prends

Les derniers commentaires

  • veritis le 26.06.2020 20:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    rénovations offertes, je prends

  • Jean-Claude le 26.06.2020 19:50 Report dénoncer ce commentaire

    Sur la TNT française regardez "Ghost Adventures". Les esprits dans cette série se manifestent parfois en tant que boules de lumière. Un jour j'avais également une telle expérience avec une boule de lumière dans ma chambre à coucher. On sentait que c'était un être et cet être se manifestait déjà un peu au paravent dans la maison. Quand elle est entrée dans ma tête on sentait son champ énergétique. On voyait une structure géométrique de lumière avec une croix. Après cette structure c'est dissoute 4 secondes plus tard. Plus jamais refait une telle expérience. Certains deviennent posséder ...

  • Dark le 26.06.2020 17:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faux il y en a partout et au Luxembourg il y a des lieux infestés.

  • Duchesse de Montmirail le 26.06.2020 16:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi n’y a t il des fantômes qu’aux USA ?

    • WhaleWhisperer le 26.06.2020 17:15 Report dénoncer ce commentaire

      En général les US-Americains sont les plus créatifs quand il s'agit de monétiser quelque chose. Mais l'apparence trompe: le Britanniques s'inventent aussi des fantömes dans les vieux chateaux et manoirs, dans ce domaine ils sont les champions du monde et dépassent encore les Américains. Il y a plus de fantômes en Grande-Bretagne qu'aux Etats-Unis

  • bonsens le 26.06.2020 15:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sûrement construire sur un site amérindien au mépris des traditions

    • NoComent le 26.06.2020 17:01 Report dénoncer ce commentaire

      Plutôt une légende lancée par des amateurs de frissons