Chine

16 septembre 2020 11:14; Act: 16.09.2020 11:40 Print

Les habitants désertent leurs «forêts verticales»

Les immeubles «végétalisés» de Chengdu sont devenus une jungle envahie par les moustiques.

Sur ce sujet
Une faute?

Les écologistes de tout poil en rêvent: habiter dans un bâtiment «végétalisé», avec des plantes luxuriantes sur les balcons des appartements. Dans la grande ville de Chengdu (centre-ouest de la Chine), ce rêve s’est pourtant transformé depuis quelque temps en cauchemar. Le complexe de huit immeubles expérimentaux, qui avaient trouvé des acquéreurs très vite en avril 2018, a pris des allures de petite jungle, au point que ceux-ci sont fuis par leurs résidents. La végétation semble avoir littéralement envahi les lieux, une miniforêt s’étendant sur de nombreux balcons et sur les murs extérieurs.

Selon le quotidien semi-officiel Global Times, la très grande majorité des 826 appartements ont été désertés par leurs habitants, seule une dizaine de familles vivant encore dans le quartier. Ce très faible taux d’occupation aurait un autre responsable: les moustiques. Eux se sentent très à l’aise dans cette abondante végétation…

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fred le 16.09.2020 11:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien des gens de la ville, ca. Ils pensent sans doute que toutes ces plantes se taillent elles mêmes

  • Quidam le 16.09.2020 12:17 Report dénoncer ce commentaire

    Y a pas de mystère, les moustiques sont là à cause de l'eau stagnante, sans doute les bacs de réserve pour les plantes. S'ils laissent régulièrement sécher ces bacs d'eau de réserve, les larves de moustiques ne pourront se développer et il n'y aura plus de moustiques. Quitte à percer ces bacs pour une évacuation instantanée de l'eau en demandant aux gens d'arroser deux fois par semaine.

  • john doe le 16.09.2020 11:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    en même temps c'est comme un jardin , c'est un espace qu'il faut entretenir , et ce donner un peu de mal et de temps pour justement que ça ne devienne pas une jungle ...cqfd

Les derniers commentaires

  • coms le 16.09.2020 22:27 Report dénoncer ce commentaire

    idée a faire a Luxembourg ville!

  • tof le 16.09.2020 18:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et les pangolins on n'en parle plus espéce protégée ils continuent à les manger

  • tof le 16.09.2020 18:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils sont trop occupé bouffer les chiens et chats d'élevages

  • tof le 16.09.2020 18:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils vont sans doute inventer le covide 25 contre les insectes

  • tof le 16.09.2020 18:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cool un projet super ,on élevera des chauves.sourie mais nous on fera pas la soupe avec!!ou on mangera les moustiques