Étude

12 juin 2019 07:35; Act: 12.06.2019 09:41 Print

Les poissons aussi ont des chagrins d'amour

Des chercheurs ont réussi à prouver qu'un poisson tropical éprouvait un «chagrin d'amour» quand il était séparé de sa moitié.

storybild

Le cichlidé zébré, dont le nom scientifique est Amatitlania siquia, est un petit poisson monogame qui forme des couples stables dans le temps. (photo: Haplochromis/Wiki Commons)

Sur ce sujet
Une faute?

Il ne mesure que quelques centimètres mais il a parfois le cœur gros: un poisson tropical éprouve un «chagrin d'amour» lorsque qu'il est séparé de sa moitié, assurent des chercheurs en s'appuyant sur un test de comportement permettant de mesurer le pessimisme de l'animal.

Le cichlidé zébré, dont le nom scientifique est Amatitlania siquia, est un petit poisson monogame qui forme des couples stables dans le temps. Les deux partenaires construisent ensemble le nid et s'occupent de façon coordonnée des œufs et de l'élevage des alevins. «Pour accéder à l'état émotionnel de ces poissons de manière objective sans projeter d'anthropomorphisme dans l'analyse, nous avons recouru au test du biais du jugement», utilisé aussi sur l'homme, déclare à l'AFP François-Xavier Dechaume-Moncharmont, enseignant en comportement animal à l'Université de Bourgogne à Dijon (France).

Pessimisme

Grâce à ce test, utilisé pour la première fois sur un poisson, les chercheurs sont parvenus à montrer que lorsqu'une femelle était séparée de son partenaire, elle devenait «pessimiste». Il s'agit de «la première démonstration d'un attachement émotionnel à son partenaire chez une espèce autre que l'espèce humaine», selon M. Dechaume-Moncharmont, coauteur de l'étude, publiée mercredi dans «Proceedings of Royal Society B».

Pour mener leur expérience, les biologistes ont d'abord appris aux poissons à ouvrir des petites boîtes en soulevant le couvercle avec leur bouche. Puis ils ont enseigné au cichlidé zébré à distinguer les boîtes recelant un appétissant ver de vase d'autres boîtes qui, elles, étaient vides, et cela grâce à la couleur du couvercle (noir ou blanc selon les cas). Les boîtes étaient posées soit à gauche soit à droite dans l'aquarium. Alors que les poissons se précipitaient sur la boîte cachant un ver, ils mettaient plusieurs minutes à ouvrir celle qui n'avait rien.

«Boîte ambiguë»

Le test du biais du jugement a commencé lorsqu'on leur a proposé une «boîte ambiguë» avec un couvercle gris, intermédiaire entre le blanc et le noir, placée au milieu de l'aquarium. «Les poissons optimistes vont penser qu'elle contient de la nourriture et ils vont ôter assez vite le couvercle. Alors que les pessimistes vont croire qu'il n'y a rien à manger et ils vont y aller lentement», indique le chercheur.

Pour tester l'attachement émotionnel de ces animaux, les scientifiques ont ensuite séparé les couples. «Nous avons montré que cela augmentait le pessimisme de la femelle», et cela très rapidement. La femelle mettait nettement plus de temps à s'intéresser à la boîte au couvercle gris que lorsque son mâle était dans l'aquarium. Au bout de 48 heures, le mâle était remis dans l'aquarium où nageait sa femelle, dans un souci de bien-être animal.

Utilité

Par la suite, l'équipe a mené le même type d'expérience sur les mâles. Les premiers résultats sont similaires. L'équipe de chercheurs aimerait bien savoir combien de temps dure un chagrin d'amour chez ces petits poissons d'eau douce qui vivent notamment en Amérique centrale.

Au vu des résultats, «on peut imaginer que l'attachement émotionnel au partenaire est quelque chose d'utile au couple et qu'il présente un intérêt évolutif», estime-t-il. S'il se révèle être un grand amoureux, le cichlidé zébré est aussi un petit poisson bagarreur, aux dents acérées. Soucieux de son territoire, il n'apprécie pas trop les autres espèces lorsque son aquarium est petit.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Poisson le 12.06.2019 08:31 Report dénoncer ce commentaire

    comment sait-on s'il pleure ?

Les derniers commentaires

  • Poisson le 12.06.2019 08:31 Report dénoncer ce commentaire

    comment sait-on s'il pleure ?