Nouvel atout mode

04 janvier 2018 13:06; Act: 04.01.2018 17:30 Print

Les stars adorent porter des robes en latex

Même si c'est difficile de les enfiler et encore plus périlleux de les enlever, de plus en plus de people craquent pour les tenues en latex.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Fin novembre, le mannequin Bella Hadid avait choisi une robe en latex rouge, pour la soirée de diffusion du show Victoria’s Secret. Si son choix gagne le pin’s du look le plus sexy, il gagne aussi celui du plus inconfortable et compliqué à revêtir. Oui, enfiler une robe en caoutchouc ne s’improvise pas. Kim Kardashian et Beyoncé en ont déjà fait l'expérience.

Avant toute chose, il est nécessaire de se faire aider par quelqu'un, car on n’enfile pas du latex d'un coup de baguette magique. Un peu comme pour monter certains meubles Ikea, il est absolument indispensable d’être deux. Une fois que cet obstacle est levé, il faut laver l’intérieur du vêtement avec un savon pH neutre et de l’eau froide. Puis, le laisser sécher. Il faut ensuite recouvrir l’intérieur du vêtement en latex de talc.

Asperger le vêtement de lotion

C’est à partir de là qu'intervient une étape appétissante: se badigeonner le corps de lubrifiant à base de silicone aux endroits où le latex sera porté. Enfin, on enfile la robe, le pantalon ou le haut, assistée par un(e) ami(e). Beyoncé n'a pas réussi à enfiler toute seule cette robe longue couleur nude lors du gala du Met en 2016.

Il ne reste plus qu'à asperger le vêtement de lotion pour faire briller le latex. Mieux vaut réaliser l'opération à l’extérieur car la lotion est très glissante… Dernière précision, le latex ne laisse pas passer l’air. Du coup, c’est assez compliqué d'enlever la robe et il est nécessaire de se faire aider. Hormis ces quelques inconvénients, le latex est idéal pour faire sensation lors d'une soirée et c'est un excellent sujet de conversation.

(L'essentiel/Marie-Adèle Copin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Voilà et bonne année le 04.01.2018 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    Moi aussi.

  • Corinne le 05.01.2018 08:24 Report dénoncer ce commentaire

    Faut pas être allergique

Les derniers commentaires

  • Corinne le 05.01.2018 08:24 Report dénoncer ce commentaire

    Faut pas être allergique

  • Voilà et bonne année le 04.01.2018 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    Moi aussi.

    • Vive la liberté le 05.01.2018 08:24 Report dénoncer ce commentaire

      Je trouve que c'est mieux sans!