Climat

10 avril 2019 12:18; Act: 10.04.2019 12:34 Print

Les Suédois face à la «honte de prendre l'avion»

Avec la mobilisation en faveur du climat, incarnée par Greta Thunberg, de plus en plus de Suédois privilégient le train au détriment de l'avion, que certains ont depuis «honte» de prendre.

storybild

En raison de l'impact climatique, de plus en plus de Suédois changent leurs habitudes de transport. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Fuyant l'interminable hiver sous des latitudes plus clémentes, les Suédois sont de grands voyageurs, mais depuis peu se répand parmi eux la «honte de prendre l'avion» et de contribuer au réchauffement de la planète. «Flygskam» - ou «la honte de prendre l'avion» en français - est un terme en vogue dans le royaume scandinave qui traduit le sentiment de culpabilité face aux effets environnementaux néfastes du transport aérien. Un compte Instagram anonyme pointe régulièrement du doigt les comportements des influenceurs sur les réseaux sociaux faisant la promotion de destinations lointaines au détriment de la planète. Il compte actuellement 60 000 abonnés.

«Je me sens concernée par ce qui se passe autour de moi et la honte de l'avion a influencé mon regard sur les voyages en avion», reconnaît à l'AFP Viktoria Hellström, étudiante de 27 ans en sciences politiques à Stockholm. L'été dernier, elle a choisi de prendre le train jusqu'en Italie, quand bien même ses amis ont opté pour l'avion, se sentant coupable d'avoir choisi les airs quelques semaines plus tôt pour un séjour en Espagne.

De plus en plus de Suédois, souvent jeunes, choisissent également le train au détriment de l'avion afin d'alléger leur empreinte carbone. Pionnière en la matière, l'adolescente Greta Thunberg, instigatrice de la «grève de l'école pour le climat», s'est rendue en janvier dernier depuis Stockholm au Forum économique mondial de Davos en Suisse... après un périple de 32 heures en train.

D'autres personnalités suédoises ont également fait le choix de bannir les trajets en avion: le commentateur sportif Björn Ferry, qui officie sur la télévision publique, a fait savoir qu'il n'utiliserait plus que le rail dans le cadre de son travail. De leur côté, 250 employés de l'industrie cinématographique ont récemment signé une tribune dans le quotidien de référence Dagens Nyheter, demandant aux producteurs suédois de limiter les tournages à l'étranger pour des raisons climatiques.

Réservations de train en hausse

La situation géographique du pays scandinave (4 000 kilomètres séparent Kiruna, cité minière de Laponie, de la Côte d'Azur), le pouvoir d'achat élevé, les vols charter et l'essor des compagnies aériennes à bas coût ont contribué à faire des Suédois de grands voyageurs. En 2018, une étude conduite par des chercheurs de l'Université de technologie de Göteborg (ouest) a révélé que les émissions provenant des avions entre 1990 et 2017 étaient cinq fois supérieures à la moyenne mondiale par habitant. Ces émissions ont augmenté de 61% depuis 1990 pour les vols internationaux, selon le rapport.

Mais l'accélération du réchauffement a pénétré les consciences. Selon l'Institut météorologique national, la température moyenne annuelle augmente deux fois plus vite en Suède que la moyenne mondiale. Le WWF a publié en mars une enquête indiquant que près d'un Suédois sur cinq avait choisi au moins une fois de voyager en train plutôt qu'en avion afin de minimiser son impact sur l'environnement - une tendance d'autant plus marquée chez les femmes et les jeunes.

D'après un sondage conduit par le magazine de voyages Vagabond, 64% des personnes qui ont réduit leurs voyages l'ont fait pour des raisons liées au climat. La compagnie ferroviaire nationale SJ dit avoir enregistré une augmentation de 21% des voyages cet hiver tandis que le gouvernement a annoncé son intention de réintroduire les trains de nuit à destination des grandes villes européennes avant la fin 2022. Et si le nombre de passagers sur les vols intérieurs a diminué de 3,2% en 2018, celui des passagers sur les vols internationaux a augmenté de 4%.

Réelle «honte du vol» ?

Certains experts mettent en garde contre une analyse trop simpliste du phénomène et une surestimation du rôle de la honte, sentiment au cœur de l'observance protestante dont le réalisateur Ingmar Bergman a tiré son film éponyme, «Skammen», sorti en 1968. Frida Hylander, psychologue qui étudie le lien entre psychologie et le climat, explique que même si la honte, et particulièrement la peur d'être exposé à la vindicte publique, est un puissant déterminant dans le comportement, la raison ne l'est pas moins.

Elle veut croire à une prise de conscience face au réchauffement, notamment à la suite de la canicule de 2018 qui a provoqué des incendies de forêts d'une ampleur inédite en Suède. Une nouvelle taxe sur les vols introduite en avril 2018 peut également avoir joué un rôle, tout comme la faillite de l'une des plus grandes compagnies aériennes régionales de Suède, entraînant la fermeture pendant plusieurs mois de certaines lignes intérieures.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • UE wake up, we want cheaper trains le 10.04.2019 14:00 Report dénoncer ce commentaire

    Vive le rétablissement des trains de nuit, c'était plus sympa et on avait l'impression de "vraiment" voyager, pas de monter dans un "avion-métro" qui vous donne pas le temps de réaliser le déplacement.... par contre, il y a urgence européenne pour reduire les prix des billets de train, en les divisant par 5 et répercuter le manque à gagner sur le prix des billets d'avion !!! Il est pas normal d'avoir un TGV Lux-Paris au même prix que le vol couvrant la même destination

  • le 10.04.2019 20:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les trains en europe sonts trop chers et les destinations avec les grandes villes europennes pas bien servi et exemple bruxelles rome trois changements et perte de temps car trop lents mettre trains de nuit à grande vitesse il y a beaucoup de personnes qui voudraient voyager en train .

  • FredO le 10.04.2019 15:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faudrait surtout taxer le kérosène au même titre que les autres carburants. Ça limiterait automatiquement le nombre de vol.

Les derniers commentaires

  • polux le 11.04.2019 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    ils sont tellement hypocrites les Suédois. Chez eux c'est la honte de prendre l'avion, de mettre une claque à un enfant, de ne pas prendre le congé parental,... et quanf ils sont ici au luxembourg, ils roules comme des tarés avec des BM 3.5L en polluant comme des dingues, quel hypocrisie

    • Luxo le 11.04.2019 13:56 Report dénoncer ce commentaire

      Un Suédois au Luxembourg n'est plus un Suédois, mais un Luxembourgeois. Si nous, les riches luxembourgeois ne montrons pas l'exemple, comment voulez vous que les étrangers qui souhaitent s'intégrer vivent différemment?

  • Vert de vert le 11.04.2019 09:34 Report dénoncer ce commentaire

    La faute à la démocratie de l'avion, quand je vois les gens prendre l'avion comme s'ils prenaient le bus, ça me met en colère. Il faudrait arrêter de prendre l'avion pour des rendez-vous professionnels, pour des voyages à moins de 1500 km, pour des longs courriers...Surtout qu'on a la possibilité de communiquer en vidéo confcall.

    • @Vert de vert le 11.04.2019 11:28 Report dénoncer ce commentaire

      ben c'est simple, nos politiciens devraient juste réagir et d'arrêter à subventionner kérosène!

  • Pierre le 11.04.2019 09:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les industries ne peuvent continuer à polluer que si on interdit absolument tout aux gens dans le privé. Donc, interdisons tout aux privés, comme ça l'industrie, la vraie raison de tous les problèmes, n'aura pas à se faire de soucis. Il serait temps que certains se mettent à réfléchir. Dans les pays du nord, le taux de suicide est un des plus élevés au monde à cause de périodes sans soleil, et maintenant on leur demande de ne plus quitter le pays. Un grand problème sont surtout les avions et bâteaux qui transportent en permanence des marchandises à travers le monde parce-que les gens achètent tout et n'importe quoi par internet, sans s'intéresser de la provenance du produit.

    • @Pierre le 11.04.2019 11:30 Report dénoncer ce commentaire

      ben oui on donne toujours la faute aux autres, tout le monde devrait commencer à changer ses habitudes de consommation!

  • Holmes le 11.04.2019 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    Pour aller à Carcassonne, l'avions me coûte moins cher que prendre le train où même la voiture....cherchez l'erreur.

    • Vert de vert le 11.04.2019 10:30 Report dénoncer ce commentaire

      L'erreur c'est justement de prendre l'avion pour aller à Carcassonne. Un trajet aussi court, doit être préconisé par la voiture ou encore mieux par le TGV. Quand on pense le nombre de personnes qui se déplacent en voiture jusqu'à l'aéroport, ensuite l'avion et ensuite bus/voiture de loc....c'est d'un ridicule pas possible.

    • @Vert de vert le 11.04.2019 11:35 Report dénoncer ce commentaire

      ben non c'est faux! Le train et le bus devtait être beaucoup moins cher que l'avion, les subventions devraient être abolies simplement!En plus les chauffeurs de bus sont le plus souvent mal payés, il y a souvent des pannes et des retards sur les réseaux ferroviers en Europe, il faut le plus souvent changer maintes fois de train pour arriver quelque part etc. Il faut exiger de nos politiciens nationaux et européens de nous offrir des alternatives beaucoup plus performantes et beaucoup moins chers!!

    • Luxo le 11.04.2019 14:00 Report dénoncer ce commentaire

      @Holmes: Ce n'est pas parce que l'avion est moins cher que vous devez le prendre. Pour préserver l’environnement et la planète nous devons accepter de payer plus, pour des solutions moins polluantes.

  • jacasse le 11.04.2019 08:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez raison. Beaucoup d’entreprises ont presque éliminé les déplacements remplacés par des visioconférences. Ici le souci est plus la maîtrise des coûts que le respect de l’environnement même si les entreprises aiment se peindre en vert dans leur communication.