Tourisme à la maison

04 juillet 2018 09:00; Act: 04.07.2018 15:13 Print

Les Terres Rouges, entre passé et modernité

ESCH-SUR-ALZETTE - Les vestiges de la sidérurgie font de la région Sud du pays un immense terrain de jeu à explorer.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

À Belval, le train s’arrête sous une coque de gare semblable à une chenille, avant de déverser son flot d’élèves qui remonteront le long des hauts-fourneaux et passeront sous des lampadaires en forme de soucoupes volantes pour rejoindre leur université.

Toute la région de l’ancienne Minett, au sud du Luxembourg, est à l’avenant. Le temps a passé, les vestiges de la sidérurgie ont été détournés ou colonisés par la nature. Mais ils sont toujours bien présents et confèrent à la région son caractère si particulier, la transformant en un formidable terrain à explorer. En s’enfonçant dans la nature, le visiteur tombera sur un quai de gare d’où il embarquera pour un voyage dans le temps. Des bénévoles passionnés se relayent au Fond-de-Gras pour faire circuler un train tracté par une authentique locomotive à vapeur.

Animaux, ruines et rock

Les amateurs de VTT se feront une joie de parcourir des sentiers qui traversent d'anciennes surfaces d'exploitations à ciel ouvert, classées en réserves nationales. Au pied de ces falaises rouges aux allures de canyon, la nature a repris ses droits.

À Dudelange, les curieux qui s’aventureront derrière le Centre national de l’audiovisuel et pénétreront dans l’ancien château d’eau découvriront une des fameuses expos d’Edward Steichen, le photographe enfant du pays. Un peu plus loin, les amateurs de ride partagent le grand skatepark qu’ils ont bâti patiemment au fil des ans. Dans les ruines du château, les enfants joueront comme des générations de petits avant eux. Ou ils demanderont à leurs parents de mettre le cap sur Bettembourg pour rencontrer les suricates et plein d’autres sympathiques animaux au Parc merveilleux. Et le soir, les visiteurs auront le choix de la salle de concert, entre la Rockhal, à Belval, et ses 6 000 places et la Kulturfabirk, à Esch-sur-Alzette, dans les anciens abattoirs.

(Émilie Étienne et Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gerald le 04.07.2018 17:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais cela fait du bien aux anciens car la les souvenirs remonte ici''' mais pas chez nous à Villerupt car tous à était détruit ''bravo aux Luxembourg ''ont viendras faire nos courses et ont se souviendra de l époque de la douane pour passez !!!

Les derniers commentaires

  • gerald le 04.07.2018 17:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais cela fait du bien aux anciens car la les souvenirs remonte ici''' mais pas chez nous à Villerupt car tous à était détruit ''bravo aux Luxembourg ''ont viendras faire nos courses et ont se souviendra de l époque de la douane pour passez !!!