Santé

01 mars 2018 18:43; Act: 02.03.2018 15:21 Print

Les vitamines ne changent rien à la force musculaire

Une étude démontre que la force musculaire n'augmente pas chez les personnes qui prennent des vitamines ou des suppléments multivitaminés.

storybild

Après cinq années de suivi, aucune amélioration de la force musculaire n'a été observée chez les personnes prenant des vitamines. (photo: Keystone)

Sur ce sujet

Prendre des vitamines n'améliore pas la force musculaire, y compris sur le long terme. C'est le résultat d'une étude de chercheurs suisses qui ont suivi plus de 3 200 personnes pendant cinq ans.

Ces travaux partent du constat que dans la population générale, les personnes ayant un niveau élevé d'activité physique ont davantage tendance à prendre des vitamines ou des suppléments multivitaminés. Et nombre d'entre eux affirment le faire pour maintenir ou construire leur musculature, pensant que cela les aide à éliminer les toxines liées à l'effort.

Des chercheurs ont examiné si la prise de vitamine C ou E ou de suppléments multivitaminés augmentait la force musculaire, mesurée par la force de préhension. Les scientifiques ont sélectionné 3 277 participants, dont 1 722 femmes. Sur ce total, 253 sujets (7,7%) prenaient des vitamines C et E.

Au début de l'étude, aucune différence n'a été observée entre les personnes qui prenaient ou ne prenaient pas de vitamines, et ceci aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Après cinq années de suivi, aucune amélioration de la force musculaire n'a été observée chez les personnes prenant des vitamines. De même, aucun effet préventif de la diminution de la force musculaire n'a été constaté.

Mieux vaut faire de l'exercice

Selon les auteurs, beaucoup de choses ont été dites sur de potentiels effets antioxydants des vitamines C et E ainsi que sur de possibles interactions avec les radicaux libres ou les métabolites musculaires mais les résultats cliniques font défaut.

Par ailleurs, les suppléments vitaminés varient énormément dans leur composition. Selon un des auteurs de l'étude, il n'y a pas de danger à en prendre si on reste dans des doses raisonnables. «Il y a un effet placebo, mais pour maintenir ou augmenter sa force musculaire, ça ne marche pas. Il est préférable de faire de l'activité physique de manière régulière», conclut le chercheur. Ces travaux sont publiés dans la revue «European Journal of Nutrition».

(L'essentiel/ats)