Bande dessinée

07 juin 2017 09:00; Act: 07.06.2017 16:33 Print

Luc Brunschwig imagine Jason Fly, alias XIII, enfant

Onzième album de la série «XIII Mystery», «Jason Fly» est raconté à travers le regard d'un petit garçon qui deviendra XIII.

storybild

«XIII Mystery - Jonathan Fly». Luc Brunschwig et Olivier TaDuc. Dargaud.

Sur ce sujet

Qui est Jonathan Fly? Pourquoi ce brillant reporter mène-t-il une vie clandestine et recluse avec son fils, Jason? Quels liens a-t-il avec l’assassinat du pasteur Caton-Wood, leader du mouvement pour les droits civiques de la population noire, et avec Jasper Glover, directeur du FBI?

Autant de questions essentielles auxquelles Luc Brunschwig et Olivier TaDuc tentent de répondre dans le 11e et très enlevé «XIII Mystery».

«C'est à la fois passionnant et impressionnant de pouvoir venir s'inscrire dans quelque chose d'aussi mythique en BD que la série XIII», explique Luc Brunschwig («Le pouvoir des innocents», «Makabi», «L'esprit de Warren»), scénariste de l'excellent «Jonathan Fly».

Jean Van Hamme ne voulait laisser à personne d'autre que lui la possibilité de toucher, un jour, à l'enfance de XIII. Mais Olivier Brunschwig a tout de même su le convaincre avec son scénario.

«Jean a validé intégralement et tout de suite mon histoire, basée sur l'incompréhension entre les Fly, le père Jonathan et le fils Jason». Une histoire qui se déroule à Greenfalls pendant les journées qui ont précédé «La Nuit du 3 août», 7e album de la série «XIII».

«Le chemin a été long, surtout pour dessiner les 54 pages dans le registre réaliste cher à William Vance. Mais quel régal!», dit de son côté le dessinateur Olivier TaDuc («Chinaman», «Griffe Blanche»...).

Il n'aurait pas pu dessiner une histoire urbaine. Mais Greenfalls, la ville imaginée par Van Hamme et Vance, est entourée de montagnes et de forêts. «J'ai pu m'appuyer sur les deux albums "Le dossier Jason Fly" et "La Nuit du 3 août", mais surtout sur l'excellent scénario de Luc», dit-il d'un album qui l'enthousiasme vraiment.

Pour une fois, Brunschwig et TaDuc, qui ne sont pas des inconnus en BD, connaissent leur heure de gloire en débarquant dans l'univers XIII. Et ils en sont à la fois fiers et très heureux. Tout en sachant que ce «XIII Mystery» va vite devenir la meilleure de leurs ventes. Un succès mérité tant leur album «Jason Fly» est une vraie réussite. Cela valait vraiment le coup de s'attaquer à XIII enfant. «Il y aura toujours une place parmi nous», lui dit le patron du FBI, dans la dernière case, alors même que le petit Jason vient à peine d'enterrer son père.

(Denis Berche/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.