Voyages

21 mars 2018 09:00; Act: 20.03.2018 19:40 Print

Malte, lien entre deux continents

Latin au nord et arabe au sud, l'archipel a su tirer le meilleur de ses influences historiques.

storybild

Le décor somptueux du palais des Grands Maîtres abrite de grandes toiles et des pièces d’armurerie.

Sur ce sujet
Une faute?

Située au large de la Sicile et de la Tunisie, au croisement des routes maritimes de la Méditerranée, Malte surprend d'abord par les kilomètres de fortifications qui l'encerclent. L'île accroche le regard. Son architecture aux nuances dorées et en pierre calcaire lui vaut le surnom «d'île de miel». En son centre, la ville de Mdina, ancienne capitale. Cette petite cité médiévale entièrement pédestre invite à une balade à travers ses étroites ruelles qui ont servi de décor à la série «Game of Trones».

Au petit village de pêcheurs de Marsaxlokk, à la pointe sud de l'île, le port avec son marché du dimanche et sa nuée d'embarcations colorées typiquement maltaises, appelées «luzzus», valent le détour. Impossible également de ne pas se laisser séduire par les Trois Cités, Senglea, Vitorriosa, encore appelée Birgu, et Cospicua. La plus petite des trois villes, Senglea, abrite de véritables perles, telle la cathédrale Notre-Dame des Victoires. On y trouve aussi le jardin de Safe Heaven duquel, au coucher du soleil, la vue sur la baie est à couper le souffle. En face, La Valette, la capitale, ouvre les portes de ses jardins d'Upper Barrakka, où de nombreux locaux aiment se ressourcer.

Un moment de détente

Un ascenseur situé pas loin des parterres de fleurs mène aux quais et au Waterfront, centre culturel animé, jadis hangar de déchargement. Fief de l'empire britannique durant près de 150 ans, Malte garde quelques vestiges et influences d'Angleterre. Les voitures y roulent à gauche, des «bow windows» garnissent certaines façades et les cabines téléphoniques rouges rappellent les villes anglaises. Les Maltais adorent faire la fête. Dans le quartier de Paceville, les visiteurs trouveront une véritable concentration de restaurants et boîtes de nuit.

L'archipel compte 300 jours de soleil en moyenne par an. Pour trouver de la fraîcheur quand le thermomètre grimpe, les visiteurs profiteront des musées climatisés dont l'île regorge. L'ouest de Malte offre une nature propice aux randonnées, à pied ou à VTT. Gozo, petite île de l'archipel, séparée de Malte par un bras de mer de 5 km, abrite aussi quelques trésors naturels. L'eau limpide et le fond marin, aux abords de Gozo,attirent les plongeurs du monde entier, tandis que les plages de sable rouge de Malsaforn et Ix-Xlendi invitent à un moment de détente en famille.

Des palais à ne pas manquer

Parmi les bijoux historiques que compte la ville, de nombreux palais. Le plus célèbre de tous est sans aucun doute le palais des Grands Maîtres, qui abrite aujourd'hui le bureau du président de la République de Malte. À deux pas du palais des Grands Maîtres, la Casa Rocca Piccola. Ce lieu époustouflant reste unique en son genre, dans le sens où c'est le seul palais maltais à appartenir et à être habité par des particuliers. Ouvert au public, le lieu invite à la découverte, en outre, d'une étonnante collection de jeux d'échecs.

Lors de la visite, les douze chambres du palais sont à ne pas manquer, comme ses jardins intérieurs et son réseau de tunnels souterrains. Aux portes de La Valette, le Palazzo Ferreria, dont la façade, rénovée il y a un an, vaut vraiment le coup d'œil. Enfin, le Palazzo Castellania. Ce dernier renfermait autrefois un palais de justice, puis une prison. Tout est réuni pour prendre de superbes photos de cette ville qui a hérité du statut de capitale européenne de la culture 2018.

(Pierre François/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.