Bande dessinée

06 septembre 2017 09:00; Act: 06.09.2017 10:47 Print

Meilleure copine de Ducobu, Léonie a sa BD

En plus d'un tout nouveau «Ducobu», Zidrou, Falzar et Godi lancent une nouvelle série consacrée à cette sacrée Léonie.

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

En créant «L’Élève Ducobu» en 1992, Zidrou (scénario) et Godi (dessin) ne s'attendaient pas à un tel succès: 150 000 ventes en moyenne par album. Enfant rondouillard, cancre en pull rayé jaune et noir, Ducobu emploie toutes sortes de techniques pour tenter de copier sur sa voisine, Léonie Gratin, première de la classe, sous le regard du sévère instituteur qu'est Gustave Latouche.

Mais si Ducobu a un squelette pour copain, Léonie est 0/10 en amitié. «Depuis toute petite, pour plaire à sa maman qui l’élève seule, elle n’a jamais eu d'autre choix que le travail pour être la meilleure. Mais elle n'a pas la moitié d'un quart du dixième d'une amie», explique François Falzar, coscénariste avec Zidrou du premier album de la toute nouvelle série «Léonie».

Un «challenge»

«On avait envie que ce personnage, qui peut être très attachant, ait sa propre vie. Faire vivre Léonie indépendamment de Ducobu, c'est notre challenge. Va-t-elle réussir à se faire des amies? S'il n'y a pas de manuel à étudier, Léonie ne manque pas de ressources pour inventer sa propre méthode», dit François Falzar. «Nous avons aussi beaucoup de lectrices pour Ducobu, et ce nouvel univers centré sur Léonie va leur plaire», explique de son côté Godi (de son véritable nom Bernard Godisiabois), le dessinateur.

«Léonie est parfois effrayante car elle est bonne en tout, même en foot. Mais elle n'a pas d'amies et c'est son seul défaut. Mais comme c'est une forte femme, elle va y arriver». Née sur un coin de table, la série «Ducobu» en est à son 23e album, «Profession Tricheur», qui sort pour la rentrée comme le numéro un de «Léonie».

L'appui du cinéma

Avec toujours autant d'appétit pour leurs personnages si sympathiques de l'école primaire de Saint-Potache, Zidrou et Godi, avec le soutien de Falzar, continuent à nous amuser. «Rien n'était prémédité. Ce succès nous est tombé dessus de manière incroyable. C'est du pur bonheur de voir nos lecteurs, jeunes et moins jeunes, enthousiasmés par cette histoire», dit Godi.

Une série BD plébiscitée avec succès par le cinéma («L'élève Ducobu» en 2011 et «Les Vacances de Ducobu» en 2012). «La première fois, sur le tournage, nous avons versé, Zidrou et moi, de grosses larmes tant c'était émouvant».

«Léonie T. 1» et «Ducobu T. 23». Falzar, Zidrou et Godi. Le Lombard.

(Denis Berche)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.