Maladies cardiovasculaires

04 décembre 2018 09:44; Act: 04.12.2018 10:24 Print

Même en forme, il faut prendre soin de sa santé

Pour limiter les risques d'accidents graves, il faut améliorer sa santé cardiovasculaire, même pour les personnes en bonne santé physique, selon une étude.

storybild

Le sport permet d'optimiser ses chances de survie. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

De nouvelles recherches européennes ont montré que même les personnes en parfaite santé, n'affichant aucun signe de maladie cardiaque, devaient viser à améliorer leur santé cardiovasculaire si elles voulaient éviter les problèmes futurs. Cette étude, menée par l'université norvégienne de sciences et de technologie (NTNU), a suivi 4 527 sujets des deux sexes, âgés de 19 à 89 ans, sans antécédents de maladies pulmonaires et cardiovasculaires, de cancer et de tension élevée.

Chaque participant a subi un bilan cardiorespiratoire en début d'étude pour connaître sa résistance à l'effort et l'oxygénation du corps, notamment le VO2max, l'un des meilleurs indicateurs de santé future et des risques de mort prématurée. Les scientifiques ont aussi recensé des informations concernant la consommation tabagique et alcoolique des participants, ainsi que les antécédents de maladies cardiovasculaires, l'activité physique, le poids, la taille, le tour de taille, la tension et les taux de cholestérol. Les résultats, parus dans l'European Heart Journal, ont montré qu'après un suivi moyen de neuf ans, une meilleure santé cardiorespiratoire était liée à un risque abaissé de maladies cardiovasculaires telles que les crises cardiaques.

À la fois chez les hommes et les femmes, le risque d'événements cardiovasculaires baissait de 15% pour chaque unité d'augmentation de mesure de la santé cardiorespiratoire, appelée équivalent métabolique (MET), qui permet de mesurer les dépenses énergétiques. Un MET correspond à l'énergie nécessaire à rester tranquillement assis, alors que les activités d'intensité modérée permettent de dépenser entre 3 et 6 MET. «Nous avons trouvé un lien fort entre une plus grande forme et un risque réduit d'événement coronarien pendant les neuf années de suivi chez un échantillon d'adultes très sain», a noté l'auteur, le Dr. Bjarne Nes.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Luxo le 04.12.2018 13:29 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a une solution gratuite au GDL pour améliorer la santé de tous les luxembourgeois. Il suffit d'interdir les plaques jaunes en Ville, afin que tous les automobilistes se déplacent à pied ou à vélo.

  • C'estSur le 04.12.2018 12:00 Report dénoncer ce commentaire

    Ah ca c'est sur, ca c'est sur !

  • Coucou le 04.12.2018 13:19 Report dénoncer ce commentaire

    et allez hop... encore une étude qui ne veulent rien dire.. cela dépend vraiment de chacun. Il n'y a pas de règles.

Les derniers commentaires

  • Luxo le 04.12.2018 13:29 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a une solution gratuite au GDL pour améliorer la santé de tous les luxembourgeois. Il suffit d'interdir les plaques jaunes en Ville, afin que tous les automobilistes se déplacent à pied ou à vélo.

  • Coucou le 04.12.2018 13:19 Report dénoncer ce commentaire

    et allez hop... encore une étude qui ne veulent rien dire.. cela dépend vraiment de chacun. Il n'y a pas de règles.

  • C'estSur le 04.12.2018 12:00 Report dénoncer ce commentaire

    Ah ca c'est sur, ca c'est sur !