Aux États-Unis

21 octobre 2017 13:33; Act: 23.10.2017 10:46 Print

Miss Senior, vitrine de la vieillesse «positive»

Elles sont psychiatre, chef d'entreprise ou ex-employée de la CIA, au minimum sexagénaires et prêtes à monter sur scène pour tenter leur chance au concours «Miss Senior America».

storybild

Le concours «Miss Senior America» existe depuis 1971. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«C'est l'âge de l'élégance. C'est un commencement, pas une fin», affirme dans un grand sourire Carolyn Slade Harden, une ancienne chanteuse de 73 ans qui a remporté jeudi dans un hôtel d'Atlantic City - une ville balnéaire du New Jersey connue pour ses retraités et ses casinos - l'édition 2017 de ce concours. Resplendissante dans sa robe de soie, forte de ses origines locales, d'un sourire immense et d'une peau quasi parfaite, Slade Harden, qui était déjà Miss New Jersey, l'a facilement emporté, deux ans après la mort de son mari avec lequel elle avait vécu plus de 50 ans.

Car avec toutes ces femmes âgées parfois nonagénaires, le club des «Miss Senior America», un concours fondé en 1971, a plus que sa part d'histoires de cancers, divorces ou compagnons perdus. Mais quelles que soient les épreuves, elles ont en commun de penser qu'il n'est jamais trop tard pour entamer quelques pas de danse, chanter, ou enfiler une robe à paillettes. Le concours vise à «promouvoir les aspects positifs du vieillissement», alors que la part du troisième âge ne cesse d'augmenter aux États-Unis: il y avait 47,8 millions d'Américains âgés de 65 ans et plus en 2015, soit 15% de la population, un chiffre qui devrait passer à 98,2 millions en 2060 (25%).

Pas de bikinis à Atlantic City, mais le physique n'est pas absent de la compétition: les concurrentes, venues de tous les États américains, arborent des robes de princesses à paillettes, coiffures laquées et visages savamment maquillés. Les concurrentes sont classées via quatre épreuves: un entretien, un condensé en 35 secondes de leur «philosophie de la vie», leur robe et leur «talent».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Krugger le 23.10.2017 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    Génial: Les petites vieilles ont bien le droit de s'éclater!

  • Eric le 23.10.2017 16:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et les photos? j'aimerai bien les voir ces jolies dames

  • lea le 22.10.2017 23:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trés bien une place pour les séniors toutes bien belles !!! Amusez- vous mesdames

Les derniers commentaires

  • Eric le 23.10.2017 16:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et les photos? j'aimerai bien les voir ces jolies dames

  • Krugger le 23.10.2017 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    Génial: Les petites vieilles ont bien le droit de s'éclater!

  • lea le 22.10.2017 23:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trés bien une place pour les séniors toutes bien belles !!! Amusez- vous mesdames