Idée de voyage

29 août 2018 09:00; Act: 28.08.2018 18:56 Print

Namur, une jolie ville festive et bon enfant

La capitale de la Wallonie aime combiner son charme provincial avec un dynamisme convivial.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Descente de la citadelle en cuistax ou compétition de stand up paddle sur la Meuse, ce sont des scènes qui résument bien l’esprit de Namur. La capitale de la Wallonie est une ville agréable au charme provincial où il fait bon flâner dans de vastes espaces verts préservés.

Mais à l’instar de nombreuses cités belges, elle affiche également un dynamisme bon enfant. Celui-ci est bien sûr entretenu par les étudiants. Mais les autres Namurois ne sont pas en reste pour ce qui est de faire perdurer des traditions assez surréalistes. À Namur, les Fêtes de Wallonie seront célébrées du 13 au 17 septembre à grand renfort de concerts. Elle seront arrosées de peket et on fera des stocks d’avisance, des saucisses enrobées de pâte feuilletée. Surtout, les jouteurs sortiront leurs échasses pour la grande compétition de l’année.

Vue splendide à la citadelle

Septembre est aussi le mois où le visiteur profitera encore des Namourettes, de petits navires pleins de charme qui circulent entre Jambes et Salzinnes. Dès que le soleil est de la partie, Namur et sa province sont également propices à de fort pittoresques randonnées à bicyclette. Les amateurs d’architecture se promèneront dans le Vieux Namur pour ses maisons bourgeoises au nord de la corbeille où se trouve le quartier Art déco. La visite de la citadelle de Namur, à la confluence de la Meuse et de la Sambre, avec ses jardins et son arboretum est un incontournable. Elle offre une splendide vue panoramique sur la ville.

Les amateurs de jeux d’argent pourront aller tenter leur chance au Casino de Namur, un vénérable et luxueux établissement. Après ces efforts, le visiteur pourra se rafraîchir avec une blanche au zinc d’un bistrot ou déguster de la cuisine belge dans le cadre très parisien du bel immeuble de la brasserie François. Et peut-être que, pendant ses pérégrinations, il croisera Benoît Poelvoorde, l’enfant terrible du cinéma belge de retour à la maison.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marco le 29.08.2018 13:24 Report dénoncer ce commentaire

    Ville étudiante...très sympa !!!

  • Mikolas le 29.08.2018 11:06 Report dénoncer ce commentaire

    Namur festive!? Je rêve là... Ou alors c'est la fête jusqu'à 22h00...

Les derniers commentaires

  • Marco le 29.08.2018 13:24 Report dénoncer ce commentaire

    Ville étudiante...très sympa !!!

  • Mikolas le 29.08.2018 11:06 Report dénoncer ce commentaire

    Namur festive!? Je rêve là... Ou alors c'est la fête jusqu'à 22h00...

    • Anonyme intransigeante le 29.08.2018 13:55 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis de la région de Binche (Hainaut) et j'ai fait mes études à Namur et je peux attester que c'est une ville étudiante très festive et très ouverte à tout point de vue. Je rentrais rarement avant 2h du matin ! Bien entendu, pour pouvoir s'en rendre compte, il faut être curieux, enthousiaste, aventureux, ouvert d'esprit et ne pas avoir peur de se mêler aux autres. Ces choses t'ont peut être fait défaut @Mikolas.