BD

04 octobre 2017 09:00; Act: 04.10.2017 13:49 Print

«Nous voulions que Largo redevienne le maître du jeu»

LÉGENDE - Jean Van Hamme ayant laissé Largo Winch aux bons soins de Philippe Francq, le romancier Eric Giacometti a pris son relais comme scénariste.

storybild

Sur ce sujet

«L'essentiel»: Eric, comment devient-on scénariste de Largo Winch au tome 21? Eric Giacometti: Un jour, de passage à Paris, Philippe m'appelle pour boire un verre. Et, de but en blanc, il me propose de reprendre Largo... J'avoue que je me suis pincé pour y croire.

Philippe, cette nouvelle collaboration diffère-t-elle de celle que vous aviez avec Jean Van Hamme? Philippe Francq: Pendant 25 ans, avec Jean, nous avons travaillé chacun de notre côté. Je recevais son scénario et je me mettais au travail. Jean avait déjà une sacrée carrière et je n'étais qu'un tout jeune dessinateur. Je me suis plié à son mode de fonctionnement. Avec Eric, c'est forcément différent. Nous sommes de la même génération et nous échangeons beaucoup.

Succéder à Jean Van Hamme, c'est un challenge... Eric Giacometti: Si on commence à dire qu'on ne sera pas à la hauteur, c'est castrateur! Je n'ai jamais rencontré Jean Van Hamme. C'est Philippe Francq le maître du jeu, c'est lui qui me pilote.

Qu'est-ce qui change dans ce nouvel album, le 21e de la série? Philippe Francq: Il s'agit de renouer avec le personnage de Largo pour qu'il soit de nouveau dans l'action. Eric avait aussi envie de revenir à une bonne histoire financière, en y intégrant la révolution numérique, nouvelle économie et nouvelle façon de vivre. Eric Giacometti: Il fallait revenir aux éléments fondamentaux de la série, c'est-à-dire un thriller économique. Je me suis replongé dans tous les albums et je me suis imprégné du personnage. Il s'agit toujours du même Largo, la seule différence tenant à son intégration dans l'époque contemporaine. Il va se trouver confronté à des altermondialistes. C'est qu'aujourd'hui, un milliardaire est devenu suspect par nature.

Le personnage de Largo devient-il plus humain? Eric Giacometti: Largo est un héros «sublimé» qui évolue dans un contexte réaliste. Philippe Francq: Largo est surtout un personnage complexe qui ne mène pas la vie qu'il aimerait vivre. Nous allons l'intégrer à un nouvel environnement. Il est temps de le mettre à niveau avec le monde qui l'entoure.

«Largo Winch T. 21 - L'Étoile du matin». Eric Giacometti et Philippe Francq. Dupuis.

(Denis Berche)