Consommation

22 janvier 2020 08:43; Act: 22.01.2020 09:52 Print

Nutella utilise de l'huile de palme... mais durable

Le fabricant de la célèbre pâte à tartiner se fournit sans impact sur la déforestation, salue le WWF. Mais beaucoup de firmes ne jouent pas le jeu.

storybild

L'Indonésie et la Malaisie sont les premiers producteurs mondiaux d'huile de palme. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Souvent décrié pour l'impact environnemental de l'huile de palme, qui compose notamment 20% de son fameux ­Nutella, Ferrero a fait de gros efforts pour rendre son ap­provisionnement plus du­rable. C'est ce qui ressort de l'étude annuelle du WWF publiée lundi, qui a passé au crible les pratiques de 173 entreprises.

La société italienne, qui achète chaque année près de 200 000 tonnes d'huile de palme, soit 0,3% de la production mondiale, arrive à la première place du classement. Ferrero envoie «un signal encourageant pour le reste de l'industrie en montrant qu'une production durable d'huile de palme et sans déforestation est possible», relève le WWF. Le rapport n'a analysé que l'impact sur l'environnement, mais pas sur la santé. Consommée à haute dose, l'huile de palme créerait notamment des problèmes vasculaires.

«Ce n'est pas une solution de long terme»

L'étude salue également les bons résultats de L'Oréal, Mars ou encore Nestlé. Au-delà de ces 9% de sociétés qui ont des pratiques durables, 12% sont «sur le bon chemin», 39% ont une gestion moyenne et 17% sont «en retard». À noter que 24% des entreprises interrogées ont refusé de répondre à l'ONG.

Elle n'appelle toutefois pas à boycotter les mauvais élèves, car ce «n'est pas une solution de long terme au regard des challenges à venir». Le WWF incite donc les entreprises à privilégier l'huile de palme certifiée durable et à appliquer ce standard à tous leurs fournisseurs. 

(L'essentiel/reg)