Aller nager chez les voisins

28 juin 2019 10:55; Act: 28.06.2019 11:21 Print

Piscines et jardins se mettent aussi en location

En France, la plateforme Swimmy propose de louer à l'heure ou à la journée sa piscine, son jardin, voire son champ. Elle compte aujourd'hui plus de 20 000 utilisateurs.

storybild

La plateforme Swimmy propose près de 500 offres de locations. (photo: Capture d'écran de Swimmy)

Sur ce sujet
Une faute?

Louer à l'heure ou à la journée sa piscine, son jardin voire son champ: les particuliers cherchent de plus en plus à rentabiliser leurs espaces extérieurs, dont sont friands les urbains en manque de verdure ou les familles privées de vacances. «L'idée de la plateforme Swimmy est née au bord d'une piscine: j'étais avec des amis, il faisait très chaud et on s'est rendu compte que pas mal de piscines autour de nous étaient vides, que personne n'en profitait en fait», raconte à l'AFP Raphaëlle de Monteynard, fondatrice du site lancé en juillet 2017.

Pour barboter et se rafraîchir, mais aussi fêter un anniversaire, un baptême ou un enterrement de vie de jeune fille: «Il y a une vraie offre, et surtout une grosse demande! Notamment en Ile-de-France, même si ce n'est pas forcément l'endroit où on a le plus d'annonces. Mais aujourd'hui, la plateforme propose un peu plus de 1 100 piscines et a dépassé les 20 000 utilisateurs», se félicite la jeune femme de 33 ans. «Là où Airbnb fait de l'hébergement, nous faisons de l'événement. Pour des particuliers louant chez des particuliers», résume de son côté Benjamin Poutier, cofondateur de We Peps.

15 euros la demi-journée

Cette plateforme propose près de 500 offres de locations, «dont un bon tiers de jardins, et environ 15% de piscines» aux côtés de maisons et appartements à louer le temps d'une fête ou d'une soirée. «Depuis mars 2018, on a organisé 370 événements privés, cousinades, barbecues, anniversaires et même quelques mariages. Il y a vraiment un marché: car quand on veut recevoir trente personnes, chez soi c'est pas forcément possible. Et louer une salle des fêtes ou privatiser un restaurant, c'est vite cher», met en avant Benjamin Poutier. Côté tarifs, en plus de la location à l'heure, la commission sur We Peps est de 7% pour le propriétaire et 9% pour le locataire.

Sur Swimmy, le prix moyen pour louer une piscine s'établit à 15 euros la demi-journée, par personne, les enfants de moins de trois ans ne payant pas. Il faut y rajouter 12% de commission payée par le propriétaire comme par celui qui loue. Au vu du parc français de piscines privées - estimé à plus de 2,5 millions - et des coûts d'entretien pour leurs propriétaires, le potentiel de développement de ce type de plateforme collaborative semble prometteur. Encore faut-il respecter les normes de sécurité et disposer d'une assurance adéquate, pour louer sa piscine mais aussi pour proposer son jardin, même quelques heures.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • warren le 28.06.2019 13:22 Report dénoncer ce commentaire

    il y a aussi les piscines en conteneur

Les derniers commentaires

  • warren le 28.06.2019 13:22 Report dénoncer ce commentaire

    il y a aussi les piscines en conteneur