Étude sur le genre

09 janvier 2020 12:39; Act: 09.01.2020 13:04 Print

Pour les petits garçons, le pouvoir, c'est l'homme!

Dès l'âge de quatre ans, les enfants, surtout les garçons, associent généralement pouvoir et masculinité, selon une étude publiée jeudi, dans la revue scientifique «Sex Roles».

storybild

«À partir de quatre ans, une large majorité d'enfants considèrent que le personnage dominant est un garçon», rapportent les chercheurs. (photo: Pixabay)

Sur ce sujet
Une faute?

Sur une feuille, deux enfants sont dessinés. L'un dans une posture de domination, l'autre représentant la subordination. Aucun des deux personnages n'offre le moindre indice sur son genre et pourtant, «à partir de quatre ans, une large majorité d'enfants considèrent que le personnage dominant est un garçon», rapportent les chercheurs, dans un communiqué du CNRS. Qu'ils soient garçons ou filles, qu'ils vivent au Liban, en France ou en Norvège.

«Dans les interactions entre des figures masculines et féminines, les enfants ont tendance à associer l'individu qui domine au masculin», explique Jean-Baptiste Van Der Henst, de l'Institut des Sciences Cognitives Marc Jeannerod, coauteur de l'étude portant sur plus de 900 enfants de 3 à 6 ans. «Nous avons été étonnés de ne pas avoir de différence entre les pays, notamment entre le Liban et la Norvège», considérée comme moins inégalitaire sur cette question, avoue Jean-Baptiste Van Der Henst.

«Les garçons avaient tendance à dire que c'était la marionnette garçon qui décidait»

Lors d'une autre expérience, les chercheurs ont demandé aux enfants de choisir dans la peau duquel des deux enfants dessinés ils se verraient bien. Résultat: si les garçons ont désigné le dominant, les filles, lorsqu'elles s'imaginaient face à un garçon, se sont indifféremment identifiées à l'un ou l'autre des personnages. «Les petites filles sont moins enclines à considérer que le genre qui domine est celui des garçons», note le chercheur CNRS. Poursuivant leur recherche, les chercheurs ont ensuite fait le choix de confronter les enfants à des personnages très genrés: une marionnette fille et une marionnette garçon, aux voix identiques.

Les deux figurines jouent d'abord ensemble devant les enfants puis disparaissent de leur champ de vision tout en continuant à discuter. Rapidement, l'une impose ses choix à l'autre. «Les garçons avaient tendance à dire que c'était la marionnette garçon qui décidait alors que les filles n'assignaient pas plus la posture de pouvoir à la marionnette garçon qu'à la marionnette fille», résume le chercheur CNRS. «On a, au niveau global, une tendance à associer masculinité et pouvoir mais avec des variations selon le genre des participants dans certaines expériences», résume-t-il.

Pourquoi cette variation? Dans la première expérience, le pouvoir est exprimé par une posture. «Peut-être que cette forme de pouvoir un peu agressif, coercitif, est davantage associée à quelque chose de masculin», avance Jean-Baptiste Van Der Henst.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • sycloux le 09.01.2020 13:40 Report dénoncer ce commentaire

    Nos petits gars qui décident de tout? signé un ami!

  • bennydorm le 10.01.2020 08:12 Report dénoncer ce commentaire

    On se plait tant a comparer la beauté du monde dans l'exemple de la vie animale, ben désolé mais le mâle sauf exceptions très rares reste toujours le leader dans un groupe... Apres l'éducation sert biensur de pilier au respect des genres et des personnes.

  • LA MISS le 09.01.2020 13:21 Report dénoncer ce commentaire

    Ca dépends de l'éducation qu'on leurs donne !!

Les derniers commentaires

  • bennydorm le 10.01.2020 08:12 Report dénoncer ce commentaire

    On se plait tant a comparer la beauté du monde dans l'exemple de la vie animale, ben désolé mais le mâle sauf exceptions très rares reste toujours le leader dans un groupe... Apres l'éducation sert biensur de pilier au respect des genres et des personnes.

  • Notorious UE le 09.01.2020 17:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il se trompent profondément! Ils penseront autrement quand ils auront la vingtaine !!

  • sycloux le 09.01.2020 13:40 Report dénoncer ce commentaire

    Nos petits gars qui décident de tout? signé un ami!

  • LA MISS le 09.01.2020 13:21 Report dénoncer ce commentaire

    Ca dépends de l'éducation qu'on leurs donne !!