Tendances

25 avril 2014 11:00; Act: 27.04.2014 20:52 Print

Quand le fitness se réapproprie le surf

Manier la planche, avec ou sans l’utilisation de la rame, est un exercice qui s’exporte dans les salles de sport et à la piscine. Trois exemples pour illustrer cette pratique.

Le drySUP en pratique

Sur ce sujet
Une faute?

Le stand up paddle (SUP), une discipline où l’on se déplace sur un plan d’eau debout sur un surf à l’aide d’une pagaie, connaît un succès mondial. Accessible à tous, il demande un bon sens de l’équilibre. «L’ensemble des muscles du corps sont mobilisés», dit Moritz Martin, champion allemand de la discipline. D’où son idée de concevoir un instrument qui permette de reproduire les mouvements du stand up paddle sans devoir se rendre sur un lac ou sur la mer. Le DrySUP était né (voir vidéo ci-dessus).

Début avril, ce dispositif a été distingué au Salon international de fitness de Cologne (Allemagne). Le DrySup propose de pagayer dans le vide. La résistance de l’eau est simulée grâce à un système de câble et de poulies. L’appareil peut s’utiliser aussi bien à domicile que dans un club de fit­ness.

Le Français Eric Vandendriessche a imaginé une formule en piscine: l'Aqua stand up. Avec des planches arrimées dans le bassin, les exercices de gainage en équilibre sont éprouvants. «En 30 à 45 minutes, on peut perdre 650 calories», souligne le concepteur.

Dans la même veine, une autre innovation mise sur l’équilibre pour offrir les sensations intenses du surf sans être tributaire de la météo: le Surfset fitness. «Tout en se renforçant en profondeur, les gens s’évadent. Ils se croient sous les tropiques», confie Yann Kann, instructeur à 8stet. Ce centre parisien teste le concept, venu des Etats-Unis et sur le point de s’étendre dans toute l’Europe.

(L'essentiel/Audrey Ducommun)