Voyage en Pologne

17 juillet 2013 10:00; Act: 16.07.2013 22:52 Print

Sainte-​​Croix, source de soins et de magie

Des centres de soins pour se relaxer dans une atmosphère gorgée de mystère, c'est ce qu'offre la région de la Voïvodie de Sainte-Croix.

storybild

De la Voïvodie de Sainte-Croix (Swiêtokrzyskie) émane une mystérieuse odeur de soufre. (photo: fotcom)

Sur ce sujet
Une faute?

De la Voïvodie de Sainte-Croix (Swiêtokrzyskie) émane une mystérieuse odeur de soufre. Difficile de dire si elle vient uniquement de son eau thermale ou du Sabbat des sorcières qui hantent encore le mont chauve (Lysa Gora).

Encore méconnue en dehors du pays, cette région du sud-est de la Pologne, qui baigne dans une atmosphère mystérieuse, permet aux visiteurs de se faire dorloter dans des hôtels et des centres de soins grand luxe. Si ses eaux sont très douces pour la peau, les prix polonais ne sont pas non plus trop durs pour le portefeuille.

Et la détente a tout pour être active, combinée à de la natation et à de grandes randonnées à pied ou à vélo. Car en Swiêtokrzyskie, le sentiment de surnaturel est renforcé par la richesse des paysages. La région, émaillée de ruines médiévales, se décline en réserves naturelles, ravins, terrains marécageux, lacs, vastes vallées fluviales comme celles de la Vistule et du Bug, et montagnes rocheuses.

C'est au cœur de cette chaîne de montagnes, une des plus anciennes d'Europe, que, selon les légendes, les sorcières se rassemblaient pour jeter des sorts jusqu'à l'aube lors de leurs sabbats méphistophéliques. La région, en tout cas, garde des traces d'anciens cultes païens.

Immergée dans tout cet archaïsme, la Voïvodie de Sainte-Croix est pourtant une région jeune et actuelle où les infrastructures de soins et culturelles rivalisent de modernité. S'il reste de la magie, elle est contenue dans l'eau thermale. Dans la ville étudiante de Kielce, la musique de la dernière jeune star de la téléréalité polonaise résonne dans les lieux de sortie, dans les restaurants branchés, on joue de la créativité aux cuisines. Que ce soit dans le neuf ou l'ancien, les enfants, eux, ont à leurs pieds une plaine de jeu de la taille d'une région.

Séverine Goffin

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).