Nouvelle série d'albums

22 octobre 2014 09:00; Act: 22.10.2014 11:17 Print

Servais prend la route

Quatre personnages sur les chemins sinueux de Compostelle. Servais part en balade pour une série prévue en sept albums.

storybild

«Les Chemins de Compostelle T. 1 - Petite Licorne». Jean-Claude Servais. Dupuis.

Une faute?

Il y a Blanche et son grand-père maître brasseur. Elle part du sud de la Belgique quand Alexandre, guide suisse de haute montagne, démarre de Vevey. Céline, jeune novice de l'Abbaye du Mont-Saint-Michel, prend la route pas très loin de Dominique, qui est installé à Saint-Mathieu de Fine-Terre, à la pointe du Finistère breton.

«Chacun de ces quatre personnages fait Compostelle à sa manière, pour des raisons qui lui sont propres. Chacun part dans une démarche bien spécifique, suite à un événement déclencheur», explique Jean-Claude Servais, lancé dans une série prévue en sept albums.

«Petite Licorne» ouvre le bal pour «Les Chemins de Compostelle». «L'idée générale de ce récit, c'est avant tout de visiter la France. Les chemins de Compostelle sont un fil rouge idéal car ils éveillent vraiment l'attention des gens. Faire ce pèlerinage est une expérience qui permet de sortir de nos existences stressantes, de contrebalancer nos rythmes de vie actuels», dit le conteur belge Servais.

Son premier tome est un puzzle qui met en place la trame et les personnages de cette histoire au long cours, très nouvelle pour celui qui a offert tant de one-shot ou de diptyques magnifiques. «Il m'arrive de penser qu'il faudrait presque être plusieurs pour construire l'intégralité de ce genre de projet».

Mais Servais est seul aux commandes pour ces albums toujours aussi ambitieux graphiquement. «Dessiner tous ces lieux, cela n'est pas évident. Mais c'est un défi passionnant. Il y avait des choses que je ne pensais même pas pouvoir faire. Par exemple et sans prétention, reproduire les architectures de la Grand-Place de Bruxelles. Il m'a fallu deux fois plus de temps qu'une planche normale et je me suis surpassé».

Dans «Petite Licorne», Blanche, Alexandre, Céline et Dominique prennent leur départ vers leurs destinées qui vont se lier, un jour ou l'autre, sur les routes de France.

«Pour la suite du récit, je vais continuer à jongler avec tous les liens et mystères induits par les personnages, les lieux et le chemin. Je vais me laisser guider par ce que je vais découvrir aussi. Je vais construire en me baladant dans les livres ou sur place...».

À travers ses personnages, à travers des paysages sublimes et mystérieux, Jean-Claude Servais vient d'emmener ses lecteurs dans un voyage aventureux, passionnant et stimulant. L'essence même de la bande dessinée!

(Denis Berche/L'essentiel)