Voyage

18 novembre 2015 09:00; Act: 18.11.2015 12:55 Print

Séville, un joyau au sud de l’Espagne

La capitale de l’Andalousie constitue une destination idéale pour les voyageurs en quête de dépaysement.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Visiter Séville, c’est se plonger dans une partie de l’histoire de l’Europe. Le mélange entre les monuments d’architecture islamique et ceux construits par les chrétiens fascine les visiteurs, qui ont l’impression de traverser les époques. Les palais arabes richement décorés côtoient les églises et les minarets, témoin d’une colonisation successive de la ville par différents peuples.

La capitale de l’Andalousie épatera les voyageurs curieux d’histoire, grâce aux très nombreux monuments à visiter, mais aussi ceux en recherche d’exotisme. La végétation très exotique, situation géographique oblige, dépaysera facilement les voyageurs venus de nos contrées. Les palmiers sont nombreux, notamment dans les parcs urbains et le long du fleuve Guadalquivir.

Bars, corrida et «Star Wars»

La fameuse Plaza España constitue le clou de la visite de Séville. Formée en arc de cercle et située au cœur d’un immense parc, elle a été inaugurée en 1928. La place, souvent considérée comme l’une des plus belles du monde, a été le théâtre d’une scène du deuxième volet de la saga «Star Wars».

Séville est une destination idéale pour se promener en famille. Les petites rues et les nombreux immenses parcs peuplés d’animaux plairont aussi aux enfants. Les autres sont invités à faire des détours par les bars du quartier Santa Cruz. Les bars et restaurants sont relativement bon marché à Séville, il est donc possible de se faire plaisir. Comme partout en Espagne, les établissements sont fermés au cœur de l’après-midi mais restent ouverts tard le soir. Enfin pour les amateurs, la quatrième ville d’Espagne possède aussi des arènes réputées, qui proposent des férias et des corridas.

Le centre-ville n’étant pas très étendu, il est possible de tout faire à pied une fois sur place. Au pire, une course en taxi à l’intérieur de la ville ne coûte que quelques euros. Attention, ceux qui craignent la chaleur doivent éviter le cœur de la saison estivale, où les températures dépassent régulièrement les 40 °C l’après-midi!

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.