Bande dessinée

11 octobre 2017 09:00; Act: 10.10.2017 18:19 Print

Sur la route vers Compostelle l'énigme du vampire se résout

Avec «Le vampire de Bretagne», Servais clôt le premier cycle de ses «chemins de Compostelle».

storybild

Sur ce sujet

Blanche, Alexandre, Céline et Dominique. Deux femmes, deux hommes, quatre personnalités et quatre parcours différents. D'où qu'il ou elle soit parti(e), leur chemin les mène ardemment vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Les secrets planant toujours autour d'un mystérieux individu, recherché pour un crime qu’il affirme n’avoir pas commis, la religieuse Céline et le suspect Angelo se retrouvent au cœur de la forêt, où d’inquiétants rituels se profilent. Avec «Le vampire de Bretagne», tome 4 qui clôt le premier cycle des «Chemins de Compostelle», Jean-Claude Servais continue son voyage vers Saint-Jacques et son exploration de ses personnages, avec les régions de France pour toile de fond.

«Je voulais raconter quelque chose qui mêle histoire, légende et psychologie de divers personnages. Je les ai donc imaginés pour les envoyer sur les chemins de Compostelle. Et ce sont les lieux de leur passage qui dictent mon récit. J'ai pris une carte et en avant...», raconte Jean-Claude Servais.+

Parce qu'il avait un peu fait le tour de sa région avec «Orval» et «Godefroid de Bouillon», Servais est parti pour d'autres horizons à grandes enjambées. «Je n'oublie pas mes histoires de patelins, j'y reviendrai. Mais j'avais envie de m'évader». Il a visité, pris des photos et il a dessiné comme il sait le faire. Méticuleusement, passionnément. Et ses personnages de se faufiler habilement dans le terroir français, au milieu de ses patrimoines architecturaux, gastronomiques et culturels. «Je me suis fait plaisir avec ce premier cycle et j'ai découvert d'autres palettes de mon dessin. Je ne pensais pas pouvoir dessiner Notre-Dame de Paris comme je l'ai fait», explique Jean-Claude Servais.

La preuve qu'à 61 ans, et avec une longue carrière derrière soi depuis «Tendre Violette» (1979), on peut encore surprendre.

«Les chemins de Compostelle T. 4». Servais. Dupuis.

(Blanche, Alexandre, Céline et Dominique. Deux femmes, deux hommes, quatre personnalités et quatre pa)