Événement mondain

08 mai 2018 07:50; Act: 08.05.2018 09:56 Print

Un air divin a plané sur le traditionnel gala du Met

Mitre, auréoles, ailes d'anges et des croix, les plus grandes célébrités du moment ont joué avec l'imagerie catholique lors de l'événement mondain à New York.

Sur ce sujet

L'imagerie catholique était au rendez-vous au gala du Met, à New York. Les références multiples à l'Église romaine étaient autant de clins d’œil à la nouvelle exposition du Costume Institute, entité du Met de New York dédiée à la mode, qui met en parallèle catholicisme et haute couture. Pour financer cette exposition et l'existence même du Costume Institute, la grande prêtresse de la mode, Anna Wintour, organise chaque année le gala du Met, qui rivalise avec les Oscars pour le titre d'évènement mondain de l'année aux États-Unis.

La rédactrice en chef du magazine Vogue parvient à attirer les célébrités les plus en vue du moment pour ce dîner dont l'entrée coûte, aux autres, 30 000 dollars par tête. Comme en 2015 et en 2017, Rihanna a de nouveau volé la vedette cette année avec une robe bustier très courte, rehaussée d'un manteau assorti et d'une mitre, le tout assorti et brodé de centaines de perles et incrustés de pierreries noires. Elle est parvenue à éclipser la sensation du moment, la rappeuse Cardi B, dont la robe très décolletée rappelait celle de la chanteuse barbadienne. Au bras du designer Jeremy Scott, qui avait conçu cette robe à longue traîne pour la maison Moschino, la gouailleuse Cardi B, enceinte, a monté les marches du Met dans un tourbillon de flashes.

Plutôt que la mitre, elle avait opté pour la couronne symbolisant une auréole, autre référence au catholicisme. À l'instar de Beyoncé qui, enceinte également, avait osé l'auréole et les atours d'une Vierge Marie dès la cérémonie des Grammy Awards 2017, beaucoup avaient repris lundi cet accessoire, de l'actrice Blake Lively à la chanteuse Solange, en passant par Madonna. Autre pièce maîtresse de la soirée, avec les ailes d'ange de Katy Perry ou Lana Del Rey, les croix, de la robe dorée de Kim Kardashian à la chape de l'acteur principal du film «Black Panther» Chadwick Boseman, en passant par celle portée, plus sobrement par Anna Wintour.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • AidezLesPauvres le 08.05.2018 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez parfaitement raison

  • torolkozo le 08.05.2018 09:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors que pour ce dîner l'entrée coûte jusqu'à 30 000 dollars par tête il faut avoir une pensée pour tous les pauvres qui ne verront jamais cette somme, qu'elle est encore la valeur de l'argent ici ???

  • Bisounours le 08.05.2018 14:45 Report dénoncer ce commentaire

    Aucuns respect...Bon en même temps c'est raccord avec les jobs ou fonctions. On ne va pas leur demander non-plus d'être charitable, de penser au bien du monde. Je ne suis pas contre le fat qu'il y ait des riches par contre ce genre d’événement est juste indécent et quand au thème....

Les derniers commentaires

  • Ouinouin le 08.05.2018 18:07 Report dénoncer ce commentaire

    La plupart des robes valent beaucoup plus que le ticket d'entrée. C'est d'une hypocrisie redoutable...

  • Bisounours le 08.05.2018 14:45 Report dénoncer ce commentaire

    Aucuns respect...Bon en même temps c'est raccord avec les jobs ou fonctions. On ne va pas leur demander non-plus d'être charitable, de penser au bien du monde. Je ne suis pas contre le fat qu'il y ait des riches par contre ce genre d’événement est juste indécent et quand au thème....

  • AidezLesPauvres le 08.05.2018 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez parfaitement raison

  • torolkozo le 08.05.2018 09:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors que pour ce dîner l'entrée coûte jusqu'à 30 000 dollars par tête il faut avoir une pensée pour tous les pauvres qui ne verront jamais cette somme, qu'elle est encore la valeur de l'argent ici ???