Accouchement douloureux

26 août 2018 15:00; Act: 27.08.2018 17:34 Print

Un antidouleur pour remplacer la péridurale

D’après une nouvelle étude, le nombre d’anesthésies réalisées lors d’accouchements pourrait être divisé par deux, grâce à l’injection, par intraveineuse, d’un analgésique.

storybild

L'anesthésie péridurale inquiète souvent les femmes enceintes. (photo: AFP)

Sur ce sujet

C’est l’un des médicaments les plus décriés de ces dernières années: le fentanyl. Et pourtant, un dérivé de ce puissant antidouleur pourrait constituer une alternative «douce» à la péridurale, révèle une étude britannique parue dans la revue médicale The Lancet. Les futures mères qui se font injecter du rémifentanil (c’est le nom du dérivé) durant l’accouchement sont deux fois moins nombreuses à réclamer une anesthésie pour apaiser leurs douleurs, affirme l'équipe du Dr Matthew Wilson, de l'Université de Sheffield.

Bien que très largement utilisée pour soulager les douleurs liées à l’enfantement, l’anesthésie péridurale inquiète souvent les femmes enceintes car elle peut provoquer toute sorte d’effets secondaires: démangeaisons, tremblements, maux de tête ou encore contractions moins intenses nécessitant l’utilisation d’une ventouse ou d’un forceps pour sortir le bébé. La localisation de cette anesthésie fait aussi peur. En effet, pour faire une péridurale, l’anesthésiste doit introduire un fin cathéter (petit tuyau souple) dans l’espace péridural qui se trouve dans la colonne vertébrale.

De ce point de vue, le rémifentanil pourrait être une bonne alternative puisqu’il est administré par intraveineuse. Il présenterait un second avantage: il n’aurait a priori pas besoin d’être injecté par un anesthésiste, comme la péridurale. D'où des frais médicaux réduits. Reste à savoir si le rémifentanil peut causer des effets secondaires aussi redoutables que ceux de la substance dont il est dérivé. Pour rappel, le fentanyl fait actuellement des ravages aux États-Unis, où il est accusé d’avoir rendu accro des milliers de personnes. Dans certains États, cette drogue tue désormais plus que l’héroïne qui est cinquante fois moins puissante, rappelle le site Slate.

(L'essentiel/Eva Grau)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sandy le 26.08.2018 21:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop drôle celles qui prônent le naturel! On vous donnera pas un bon point pour autant les filles! La péri c’est super pour calmer la douleur et vivre son accouchement sans hurler la mort! Comme dit plus haut, on vous arrache une dent sans anesthésie?!

  • MC57 le 26.08.2018 19:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On est plus au moyen âge !!! Il y a des produits pour soulager !! Vous vous soignez les dents on vous endort nan ?? Pi chacun fait ce qu’il veut de son corps arrêter un peu de faire les meufs qui joue au bonhomme !

  • lolo le 27.08.2018 09:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive la péri !! Et pour celles qui prône l’accouchement naturel bon courage les filles ! Chacunes son choix !

Les derniers commentaires

  • lili57 le 27.08.2018 14:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    " Hurler la mort " ?! on est pas dans un épisode des Feux de l'amour" c'est douloureux, mais de la à hurler...

  • All4One le 27.08.2018 13:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Harleygirl. L’épreuve est plus grande pour le bébé si la poussée n’est pas efficace ! :recourt alors à l’expression abdominale ou forceps ou ventouse. Avez vous tenté d’avaler un verre d’eau avec une Bouche anesthésiée ? Je ne suis pas contre la péri si elle est bien dosée, ce qui est extrêmement difficile. Mais par contre dire ce que vous dite n’a aucun sens physiologique.

  • All4One le 27.08.2018 13:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @sandy : le problème n’est pas la douleur mais l’inefficacité de la poussée suite à l’anesthésie du périnée pouvant augmenter les risques de souffrance fœtal . Avez vous déjà fait un jogging avec une jambe anesthésiée ? C’est pas facile n’est ce pas ?

  • Gina le 27.08.2018 12:47 Report dénoncer ce commentaire

    Ouala, elle est super notre vie moderne, de plus en plus de médocs pour tout et rien et certains sans limites C'est ainsi, on est devenus des mou,....... qui si par malheur ou circonstance ne permets pas la prise de médocs..... ?

  • lolo le 27.08.2018 09:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive la péri !! Et pour celles qui prône l’accouchement naturel bon courage les filles ! Chacunes son choix !