Belle histoire

25 février 2018 16:09; Act: 26.02.2018 16:59 Print

Un jeune autiste devient un designer à succès

Matej Hosek, un écolier tchèque atteint du syndrome d'Asperger, s'est fait connaître en réalisant des plans de transport très sophistiqués.

storybild

Cette nouvelle activité a permis au jeune garçon d'être plus apaisé. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les voitures et les bus à impériale miniatures, les peluches tout comme les oreillers sur le lit sont méticuleusement rangés en rangs impeccables, mais Matej Hosek, les sourcils froncés, ne cesse d'inspecter sa chambre, à la recherche d'éventuels défauts. L’œil satisfait, il déplace d'un millimètre une voiture puis ouvre un dossier contenant des dizaines de cartes et plans qu'il a dessinés, dans le cadre de sa lutte contre son trouble. Atteint du syndrome d'Asperger, une forme d'autisme, ce garçon à lunettes de 13 ans a trouvé la paix et l'ordre dans la création de plans de transport sophistiqués.

Et il ne s'est pas arrêté là: cette occupation lui a permis de devenir un concepteur de mode. «Je pense que Dieu lui a fait don de quelque chose en échange de ce qu'il lui a enlevé», dit sa mère Michaela Hoskova. Matej était un enfant bruyant qui «pleurait 23 heures par jour», confie cette femme de 43 ans en évoquant leur vie d'autrefois, dans un immeuble de Prague, où les voisins tapaient sans cesse sur les murs, ou pire encore, rayaient leur voiture. La famille a déménagé dans une maison à Cernosice, un village en banlieue sud-ouest de Prague, où Matej «pouvait pleurer aussi fort qu'il le souhaitait».

Leur vie s'est améliorée

Et puis, les choses ont changé. «On nous a fait plusieurs fois sortir d'un tram car Matej criait tout le temps. Mais un jour, je lui ai mis dans les mains un plan de transport - je ne sais même plus où je l'avais trouvé - et il s'est calmé», raconte-t-elle. Le garçon a aussitôt commencé à adorer les trajets en tram et en métro, dont il vérifiait si les plans étaient dessinés correctement. Bientôt il s'est mis à les copier, dont celui du métro londonien qu'il connaît par cœur ou bien celui de Cardiff, ville qu'il a choisie en scrutant une carte de Grande-Bretagne.

Puis il s'est lancé dans ses propres réalisations. «Quelquefois, il trouvait le système de transport d'une ville illogique et le remaniait», sourit Mme Hoskova, une ancienne journaliste. La vie de la famille a changé à mesure que l'état de Matej s'améliorait. Partir en vacances tous ensemble a commencé à être possible, ce qui était impensable pendant longtemps. «Il nous faut toujours trouver d'abord un centre d'information car nous avons besoin de cartes...», s'amuse la mère de Matej. Diagnostiqué à 10 ans comme atteint du syndrome d'Asperger, Matej s'est accommodé petit à petit à son trouble.

Créations exhibées lors d'un grand défilé


«Les enfants atteints du syndrome d'Asperger affrontent un problème de communication verbale. Ils comprennent plus facilement les choses en regardant une image», explique Lenka Michalikova, assistante auprès de personnes autistes. «La structure et la visualisation offrent un ancrage dans leur incertitude, une prévisibilité, un indice», ajoute-t-elle. Aux prises avec la dépression et l'anxiété depuis la puberté, Matej a besoin d'une assistante à l'école, mais ses résultats sont supérieurs à la moyenne. Il a éprouvé des problèmes lorsqu'il devait se déplacer d'une salle de classe à l'autre, jusqu'au moment où il a dessiné un plan de l'école.

Et un jour, l'obsession des plans a débouché sur une création d'un nouveau type: inspiré par un film sur la maison de couture Christian Dior, Matej a enveloppé dans un de ses ouvrages un mannequin qui trônait dans le salon comme décoration. «Je suis une grande fan de mode et je lui ai dit: Matej, ce n'est pas mal du tout», raconte Mme Hoskova. Elle se souvient à quel point elle a été fière quand Matej a commencé à attacher l'une de ses réalisations... sur son corps à elle. Elle travaillait à l'époque dans un magazine partenaire de la Fashion Week de Prague.

En automne 2016, Matej a pu voir ses réalisations exhibées lors d'un défilé dans un grand magasin de Prague. Les vêtements ont été vendus et les recettes reversées à la fondation AutTalk qui aide les enfants autistes. «Utiliser le travail de Matej pour aider d'autres enfants autistes, c'est unique», dit la fondatrice d'AutTalk, Katerina Sokolova. «Son design est universel. On peut l'utiliser sur les T-shirts, les sous-vêtements ou les baskets», ajoute celle qui fut Miss République tchèque 2007. Les Hosek ont désormais une petite entreprise familiale proposant vêtements, lithographies, sacs à dos, tasses et étuis de téléphone avec les dessins de métro de Matej.


(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • marie ange le 25.02.2018 19:33 Report dénoncer ce commentaire

    Félicitations Matej

  • sandro le 25.02.2018 17:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fais toi plaisir et la vie va te sourire

  • la taupe le 26.02.2018 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    La ville de Luxembourg pourrait l'inviter, car avec le tram et tous les nouveaux arrêts, ce serait pas plus mal qu'ils demandent à ce petit génie de dessiner un beau plan...

Les derniers commentaires

  • la taupe le 26.02.2018 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    La ville de Luxembourg pourrait l'inviter, car avec le tram et tous les nouveaux arrêts, ce serait pas plus mal qu'ils demandent à ce petit génie de dessiner un beau plan...

  • zebra le 26.02.2018 05:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les Asperger sont de purs génis!! Si toutefois on parvient à les aider à communiquer. Lisez Asperger et fier de l'être et allez voir le blog de l'auteur consacré à son fil (Les tribulations d'un petit zèbre).

    • FMST le 26.02.2018 07:56 Report dénoncer ce commentaire

      Toi aussi t'es un génis.

  • marie ange le 25.02.2018 19:33 Report dénoncer ce commentaire

    Félicitations Matej

  • le psy le 25.02.2018 19:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme quoi les handicapés ne sont pas des imbéciles !!! Alors arrêtez de les mettre de côté sur le marché du travail Luxembourgeois !!!

    • FMST le 25.02.2018 21:30 Report dénoncer ce commentaire

      Qui a dit que les handicapés étaient des imbéciles?

    • Danger le 26.02.2018 00:06 Report dénoncer ce commentaire

      Il est autiste asperger, pas handicapé!!! Pour faire simple c'est la forme la moins contraignante de l'autisme. Et il ne s'agit que d'une interprétation et d'une vision du monde et des rapports sociaux différentes par rapport à la majorité des gens. Un asperger ne comprendra pas ou différemment la société, il aura aussi bien plus de mal à mentir. Certain sont des génies d'autres pas du tout. Bref comme tout le monde, une énorme variété de possibilités. Certains parlent même d'humain 2.0 pour les asperger.

    • Réalité le 26.02.2018 09:02 Report dénoncer ce commentaire

      Ne vous en déplaise, l'autisme, asperger ou non, est reconnu comme un handicap.

    • Leon le 26.02.2018 13:37 Report dénoncer ce commentaire

      Essaye de faire ce que lui sait faire. Et après tu parles

    • @Réalité, justement non. le 26.02.2018 13:39 Report dénoncer ce commentaire

      Vous parlez administratif quand je vous parle de réalité, et pour ce dernier point je pense être bien placé pour en débattre. Ce n'est pas un handicap médical dû à une pathologie en soit. On vit différemment mais bien, pour peu que l'environnement soit calme, aimant, patient, et ouvert. Après il existe une variété de cas : les aspis à faible QI et plus sévèrement atteints ne s'intégreront pas dans la société, c'est une évidence. Idem pour environnement hostile.

  • sandro le 25.02.2018 17:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fais toi plaisir et la vie va te sourire