Au Canada

06 mars 2019 08:57; Act: 06.03.2019 14:18 Print

Un labyrinthe de neige attire plein de touristes

Des agriculteurs d'un village du Manitoba, au Canada, ont construit un labyrinthe de neige, le plus grand du monde. L'attraction ne désemplit pas.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Il a demandé un mois de travail à un couple d'agriculteurs de la province du Manitoba, au centre du Canada, et vient d'être homologué par le livre Guinness des Records: le plus grand labyrinthe de neige au monde mesure 2 789,11 m². Situé au sud de la ville de Winnipeg, il est devenu une véritable attraction touristique. Jusqu'ici, Clint et Angie Masse, agriculteurs dans le petit village de Saint-Adolphe à proximité, s'étaient fait une spécialité des labyrinthes de maïs pendant l'été. Avant de changer de saison, malgré l'immense charge de travail qui les attendait.

«Nous avons décidé de fabriquer notre propre neige. Rien que ça, ça nous a pris deux à trois semaines. Ensuite, nous avons commencé à construire le labyrinthe et il a fallu 370 camions semi-remorques (chargés de neige) pour construire le labyrinthe», explique Clint Masse. Au final, la structure est composée de murs mesurant environ 1,80 m de haut. Au sol, la neige est tassée sur 50 cm afin d'éviter qu'elle ne fonde trop vite et que les visiteurs pataugent dans la gadoue. Mais réaliser leur rêve avait un coût: 57 000 dollars canadiens (38 000 euros).

L'agriculteur a aussi dû surmonter quelques difficultés dans la conception de son dédale blanc. «Cela m'a pris bien une semaine pour le dessiner, quand il me faut un jour et demi pour faire un labyrinthe de maïs», relève-t-il. Depuis son ouverture début janvier, le labyrinthe ne désemplit pas et attire de nombreux curieux, malgré les températures glaciales descendant régulièrement sous les -30°C. À l'intérieur, des statues de neige et de glace attendent les visiteurs qui peuvent tout de même se réchauffer: cinq aires de repos avec tables et feux de bois sont parsemées entre les murs blancs. Les repérer devient un défi et elles servent aussi d'aide pour trouver la sortie.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le vrai le 06.03.2019 15:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’adore

Les derniers commentaires

  • Le vrai le 06.03.2019 15:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’adore