Fille ou garçon?

26 juillet 2018 11:38; Act: 26.07.2018 12:32 Print

Un mannequin non genré dans le catalogue Ikea

Ikea a dévoilé mercredi un lookbook où figure un mannequin aux cheveux longs et aux ongles vernis. La firme suédoise avait déjà été précurseur avec les couples homos.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Après avoir été précurseur en montrant des couples homosexuels, la firme suédoise s’illustre avec l'expression de genre. Une chevelure rousse accoudée sur un canapé. De prime abord, il est impossible de savoir si ce personnage vu de dos est un homme ou une femme. Il figure dans le lookbook d'août 2018 d’Ikea, révélé mercredi à la presse. Son titre: «Se connecter avec soi-même». Le mannequin arbore aussi du vernis à ongles rouge: un gros plan souligne ce qu’on avait entraperçu.

En regardant les images, l’œil est absorbé par cette figure, dont la singularité fait passer le mobilier au second plan. Couleurs, habits et mannequin. Tout dans cette proposition est fait pour gommer l'expression de genre telle qu'elle est définie d'ordinaire. En y regardant de plus près, sur une photo, le modèle, assis sur son lit, observe le portrait de son double. Ses traits sont plus doux. Est-ce sa sœur? L’être aimé? Sa colocataire? Qu’importe.

Ce lookbook rappelle les catalogues que le fabricant de meubles diffusait dans les années 1980. On y voyait des couples homosexuels mis sur un pied d’égalité avec les hétéros. Au-delà de la simple opération de comm', le géant suédois avait fait acte de précurseur. Le temps et les évolutions sociétales lui ont donné raison: les couples de même sexe se sont imposés dans leur normalité. Dans quelques pays du moins. En sera-t-il de même pour les personnes non genrées?

(L'essentiel/eco)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jonah le 26.07.2018 11:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je peux me tromper mais je pense qu'il s'agit d'un garçon.

  • L'internaute le 26.07.2018 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo !

  • Paul B le 26.07.2018 18:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un homme une femme un couple hétéro ou homo, ça ne me dérangeait pas. mais non genré c'est bizarre. d'ailleurs je ne sais pas ce que c'est mais le mannequin a l'air dépressif

Les derniers commentaires

  • popopolux le 27.07.2018 13:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lui/elle peut se monter soi-même, je pense...

  • mila le 27.07.2018 07:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des hétérosexuels, des homosexuels et transsexuels. C’est quoi un non genre? Il faut bien qu’il soit quelque chose, non ? L’être humain veut tout changer. À force de tout vouloir changer on n’aura plus aucun repère.

  • Metwurst le 27.07.2018 07:47 Report dénoncer ce commentaire

    Mais qu'est qui prouve que c'est "non genré"? Je vois un garçon aux cheveux longs.

  • borko le 27.07.2018 07:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les mannequins ont souvent l'air joyeux pourtant ( je précise que c'est de l'ironie ??) ps: c'est comme un acteur il prend la pose qu'on lui demande. j'adore ses cheveux.

  • fundero650 le 27.07.2018 05:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sinon c est quoi le but? IKEA vend des meubles...alors l humain doit passer en second plan....on ne s habille pas chez IKEA.C est du grand n importe quoi. Les humains deviennent tellement égocentriques et stupides.