Santé et bien-être

27 octobre 2021 09:59; Act: 27.10.2021 10:44 Print

Un restaurant sans alcool, ça vous tente?

Dans l'archipel écossais des Orcades, le Stromness Hotel ne servira plus d’alcool dans son restaurant. Le gérant évoque des raisons de santé publique.

storybild

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont félicité l’établissement pour cette décision. (photo: Facebook The Stromness Hotel)

Sur ce sujet
Une faute?

«La vente d'alcool est extrêmement rentable. Mais c'est un facteur négatif majeur qui contribue au mal-être physique et mental d'une grande partie de la société. Si je peux sauver une vie, je préfère prendre ce risque financier», c’est par ces mots que Na'ím Anís Paymán, le nouveau gérant de l’hôtel Stromness, a expliqué sa décision de ne plus servir d’alcool.

Les options végétariennes et végan étant de plus en plus communes dans les établissements hôteliers, le groupe qui a racheté l’hôtel a choisi de s’engager sur la voie du bien-être. Un spa sera notamment ouvert prochainement et le restaurant mettra en avant des boissons sans alcool.

Des boissons à base de fleurs ou d’herbes

Une carte avec des boissons à base de fleurs ou d’herbes locales sera proposée. «Notre activité a souffert avec la pandémie de Covid et nous devons nous réinventer pour attirer la clientèle». Pour Na'ím Anís Paymán, l’important est de maintenir des emplois sur l’île et de se démarquer de la concurrence. Le restaurant proposera des mets à partir de produits locaux, comme les poissons, les crustacés et des fromages de l’île.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont félicité l’établissement pour cette décision. Les arguments concernant la santé convainquent la plupart des gens. D’autres soulignent l’aspect de la nouveauté et de la découverte de nouvelles saveurs.

«Qui réservera un hôtel qui ne vend pas d’alcool pour célébrer un mariage?», s’interroge quelqu’un sur Facebook. Pour les célébrations spéciales comme les mariages ou les fêtes d’entreprises, l’établissement autorisera les organisateurs à amener leurs propres boissons alcoolisées.

(L'essentiel/Lauren Cavin-Hostettler)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Constat à l'amiable le 27.10.2021 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Vu les commentaires des derniers jours, à priori les gens ne savent pas vivre sans drogues, alcool et tabac.

  • Anti alcool le 27.10.2021 11:14 Report dénoncer ce commentaire

    Très bonne initiative..

  • veritis le 27.10.2021 13:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les gens ne savent pas faire sans ?

Les derniers commentaires

  • David le 28.10.2021 22:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est une bonne idée ????

  • Bernard Minet le 28.10.2021 11:12 Report dénoncer ce commentaire

    Les talibans du sans alcool... tu ne veux pas d'alcool, tu n'en commande pas, c'est aussi simple que ça. Et laisse les autres libres d'en commander ou pas.

  • Helmutheimat le 28.10.2021 09:46 Report dénoncer ce commentaire

    Un restaurant sans alcool c'est comme une jolie fille à qui il manque un oeil.

  • c'est moi le 28.10.2021 01:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais un restaurant sans covidcheck ça, ça me tente.

  • Tome le 27.10.2021 22:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais il sert quand même du vin rassurez-moi?