Victoria’s Secret

16 novembre 2017 14:53; Act: 16.11.2017 15:43 Print

Un soutien-​​gorge de luxe pour Elsa Hosk

Lors du 15e défilé de Victoria's Secret, le 28 novembre à Shanghai, l'ange suédois de 29 ans portera une création composée de 275 000 cristaux.

La belle a partagé les photos de sa tenue sur Instagram.

Sur ce sujet

On devrait s'en mettre plein les mirettes. Pour fêter dignement le 15e anniversaire du défilé Victoria's Secret, la marque de sous-vêtement a choisi le top Elsa Hosk pour porter sa plus belle création: un soutien-gorge serti de 275 000 cristaux Swarovski, créé par le couturier parisien Serkan Cura.

Le mannequin suédois a annoncé la nouvelle sur Instagram, mardi: «Je suis si enthousiaste. J'ai vraiment hâte de porter ma tenue pour le défilé!». Une nouvelle qui a de quoi réjouir la jeune femme de 29 ans. En effet, la pièce est des plus spectaculaires. Le sous-vêtement est composé de 200 mètres de rubans, de manches multicolores et d'une paire d'ailes de 6 kg, symbole de la marque. «Ce sont les plus lourdes que nous ayons jamais créées, a précisé la vice-présidente de la marque, Monica Mitro. Il faut être sûre de soi pour les porter sur le podium. Ce n'est pas pour les timides».

Cela tombe bien, car Elsa est téméraire. «J'ai tout de suite voulu essayer le costume. Quand je l'ai enfilé, je me suis sentie comme une superwoman exotique!» a-t-elle mentionné, à WWD. L'année dernière, c'était le top américain Jasmine Tookes qui avait eu la chance de porter une brassière en diamants estimée à 3 millions de dollars

Le show aura lieu à Shanghai et sera retransmis sur la chaine de télévision CBS, le mardi 28 novembre 2017.

(L'essentiel/lie)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.