Mauvaise alimentation

06 novembre 2017 10:35; Act: 06.11.2017 10:41 Print

Un tiers de la population se trouve en surpoids

Une étude appelle à un changement radical d'attitude dans la lutte contre l'obésité et la dénutrition. Un nombre croissant de personnes sont concernées dans le monde.

storybild

Les problèmes de surpoids sont principalement liés à l'alimentation. (photo: AFP)

Sur ce sujet

La quasi-totalité de la planète connaît un grave problème lié à l'alimentation, que ce soit de l'obésité due à un excès de nourriture ou de la dénutrition due au manque de nourriture, selon le Global Nutrition Report. Ces problèmes freinent le développement humain. Les auteurs de l'étude annuelle, publiée samedi et qui porte sur 140 pays, appellent à un changement radical d'attitude dans la lutte contre cette menace pour la santé mondiale. Ils soulignent la nécessité d'augmenter les financements permettant de traiter ce double problème.

Plus de 155 millions d'enfants de moins de cinq ans sont en retard de croissance à cause d'un manque de nourriture et 52 millions ont un poids insuffisant par rapport à leur taille, souligne le rapport. À l'inverse, la suralimentation est en hausse partout dans le monde. Deux milliards de personnes sont en surpoids ou obèses sur les sept milliards d'habitants que compte la planète. En Amérique du Nord, un tiers des hommes et des femmes sont obèses. Les jeunes sont également touchés: 41 millions d'enfants de moins de cinq ans sont considérés comme trop gros, indique le rapport. Dans la seule Afrique, quelque 10 millions d'enfants sont désormais considérés en surpoids.

Si la sous-alimentation est globalement en recul dans le monde, elle ne diminue pas suffisamment vite pour qu'elle ait disparu à l'horizon de 2030 conformément à l'objectif que s'est fixé la communauté internationale. Pour cela, le rapport appelle à un triplement des financements liés à l'alimentation. Ceux-ci ont augmenté de 2% en 2015, pour atteindre 867 millions de dollars. Le rapport estime toutefois qu'ils devraient tripler pour atteindre 70 milliards de dollars sur les dix prochaines années.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Human le 06.11.2017 11:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Changement climatique, terrorisme, obésité, pollution, production en masse, OGM, viande synthétique, ... où va notre monde? Que faut-il et jusqu'où doit-on aller pour que les gens se réveillent ?? J'ai peur pour notre futur, très sincèrement...

  • fabilux le 06.11.2017 17:54 Report dénoncer ce commentaire

    ça ne choque personne de voir ces enfants qui meurent de faim ? C'est honteux à notre époque quand on voit tout ce que l'on jette! On parle souvent des personnes qui mangent trop, pas assez de ceux qui ne sucent que des cailloux .

  • Illuminati le 06.11.2017 18:50 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème c'est que les aliments ne sont pas juste ''conçus" pour nous faire grossir mais pour en finir avec nous !!! Et le plus dérangeant c'est que c'est autorisé par les autorités !!!

Les derniers commentaires

  • Illuminati le 06.11.2017 18:50 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème c'est que les aliments ne sont pas juste ''conçus" pour nous faire grossir mais pour en finir avec nous !!! Et le plus dérangeant c'est que c'est autorisé par les autorités !!!

    • @Luxo le 08.11.2017 12:59 Report dénoncer ce commentaire

      Votre commentaire est dans le vrai "pourquoi à Davos en janvier 2017 " le FMI avait donné son aval d'aider la fabrication d'un serum pour des militaires et certains des populations. C'est effectivement pour en finir avec nous où certains d'entre nous!!! D'ailleurs le serum existe déjà, mais les grands Pharmas ne veulent pas prendre en charge toute la production!!! Que la vie est belle et où allons nous.

  • fabilux le 06.11.2017 17:54 Report dénoncer ce commentaire

    ça ne choque personne de voir ces enfants qui meurent de faim ? C'est honteux à notre époque quand on voit tout ce que l'on jette! On parle souvent des personnes qui mangent trop, pas assez de ceux qui ne sucent que des cailloux .

  • lulu le 06.11.2017 14:45 Report dénoncer ce commentaire

    Si vous vous trouvez beau ! Alors continuez à vous goinfrer ? Sinon, mangez la moitié de votre ration journalière et buvez de l'eau, vous verrez votre poids chuter en 3 mois...

    • Faut savoir ce qu'on fait. le 06.11.2017 15:26 Report dénoncer ce commentaire

      Et vous les reprendrez aussitôt... Vrai ce que vous dites mais pas "tenable", c'est petit à petit qu'il faut y aller. J'ai perdu 43kg en 7 ans, soit 500gr par mois en faisant 4X30 minutes de rameur par semaine. C'est tenable et c'est durable.Perdre trop vite n'est pas bon pour l'organisme et surtout l'esthétique, tout va "pendre" et cela sera sans solution...

  • Human le 06.11.2017 11:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Changement climatique, terrorisme, obésité, pollution, production en masse, OGM, viande synthétique, ... où va notre monde? Que faut-il et jusqu'où doit-on aller pour que les gens se réveillent ?? J'ai peur pour notre futur, très sincèrement...